Un enfant récemment hospitalisé au CHU Sainte-Justine est atteint de la COVID-19 et se trouve actuellement chez lui puisque son état est jugé satisfaisant. Cette nouvelle survient alors que la direction du Collège International Marie de France a informé les parents d'enfants du primaire qu'un cas présumé de coronavirus chez une élève a été déclaré positif.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Dans un courriel transmis aux parents d’élèves du Collège international Marie de France, on affirme qu’une élève de CM1 du programme d’anglais intensif vient d’être déclarée positive au COVID-19 et aurait quitté l’établissement mardi dernier en après-midi.

L’élève et sa famille étaient de retour de voyage. L’endroit du séjour n’est pas précisé, mais la direction explique dans son message qu’il ne s’agissait pas d’une zone ou d’un pays à risque. « L’élève n’a pas fréquenté la cantine, la garderie et le parascolaire. »

Dans un courriel obtenu par La Presse destiné aux professeurs, on y confirme la contamination de l’élève. On y avise le personnel du protocole de mise en quarantaine en cas de contact direct avec la personne atteinte.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Une élève du Collège international Marie de France vient d’être déclarée positive au COVID-19 .

Il y avait un autre cas présumé, un élève du secondaire, qui a été déclaré négatif.

« Le cas suspecté au niveau lycée s'avère négatif. L'établissement est totalement fermé depuis vendredi et nous assurons les cours en ligne depuis la fermeture totale », a confirmé le proviseur de l’établissement Éric Galice-Pacot.

M. Galice-Pacot n’a pas voulu émettre de commentaires à La Presse sur le cas confirmé.

Premier mineur atteint au Québec

Il s’agit du premier cas de coronavirus avéré au Québec chez un mineur, confirme le centre hospitalier dans un communiqué. L’enfant revenait d’un séjour en Europe, il ne s’agit donc pas d’un cas de transmission locale du virus.

>>> Recevez chaque soir notre infolettre quotidienne sur la COVID-19

Le CHU Sainte-Justine s’est fait rassurant : rien n’indique que le jeune patient ait pu en contaminer d’autres. Toutes les mesures de prévention et d’hygiène ont été prises pendant son bref passage à l’hôpital pour éviter la transmission du virus.

Pour mieux encadrer et limiter son nombre de visiteurs, l’hôpital n’autorise qu’un seul accompagnateur par patient ayant un rendez-vous dans une de ses cliniques spécialisées ou à l’urgence.

Pour les patients hospitalisés, deux visiteurs au maximum sont permis. Le CHU Sainte-Justine demande également à ceux qui présentent des symptômes de la COVID-19 ou ayant voyagé à l’extérieur du pays au cours des deux dernières semaines d’éviter de se présenter dans ses établissements.