(Québec ) François Legault affirme que « les deux prochaines semaines seront critiques » pour limiter la propagation de la COVID-19 au Québec. Le gouvernement a également annoncé jeudi que 20 nouveaux postes seront ajoutés à la ligne téléphonique 8-1-1 pour réduire le temps d’attente.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

« Les prochains mois vont être très difficiles, très difficiles pour notre réseau de la santé, pour l’économie du Québec », a dit jeudi le premier ministre du Québec.

Québec tiendra dès ce midi un point de presse quotidien pour faire état de l’évolution de la pandémie du coronavirus dans la province. M. Legault sera accompagné jeudi du directeur national de la santé publique, entre autres. Il annoncera de nouvelles mesures, notamment en ce qui concerne les rassemblements intérieurs, les précautions à prendre dans les CHSLD et les résidences publiques et privées pour personnes âgées et les restrictions de voyage.

Mercredi, les Québécois qui composaient ce numéro, qu’il faut appeler si l’on a des symptômes qui s’apparentent à ceux de la COVID-19, se sont plaints d’attendre des heures avant d’être en mesure de parler à un préposé. La ministre de la Santé, Danielle McCann, a annoncé jeudi que de nouveaux employés se joindront au service téléphonique.

« Les deux prochaines semaines seront critiques. Il faut tout faire, tout le monde ensemble, pour éviter qu’on se retrouve dans une situation comme […] en Italie », a dit le premier ministre.

Plus tôt en journée, le ministre des Finances, Eric Girard, a affirmé qu’il n’excluait pas de faire un déficit cette année si la pandémie de la COVID-19 frappe l’économie du Québec. L’Assemblée nationale s’apprête également à fermer ses portes aux visiteurs.