Publié le 23 janvier

En vérité, j’irais même jusqu’à dire que lorsque vous êtes un chef d’entreprise, un responsable, un professionnel et que vous ne faites pas une priorité absolue de la créativité – dans le sens donné par le dictionnaire de « fabrication ou conception de quelque chose de nouveau » –, alors vous perdez votre temps. Aucune entreprise n’a de raison d’être si elle ne se dédie pas à découvrir de nouvelles façons d’améliorer la vie de ses clients. En résumé, sans créativité, il n’y a pas d’entreprise.

Pour beaucoup d’entre nous, la COVID-19 a été le défi majeur de notre époque. Mais à tout moment, un évènement inattendu peut ébranler votre entreprise, votre carrière : une avancée technologique, le lancement d’un produit concurrent, une catastrophe naturelle, une crise économique. Comme vous le verrez dans ces pages, quelle que soit la source de vos ennuis, la créativité est la clé qui vous permettra de surmonter la tempête et de repartir du bon pied.

Aujourd’hui, je suis fier de pouvoir dire que le Cirque du Soleil est de retour. Nos spectacles permanents en Chine et au Mexique ont été les premiers à redémarrer, suivis par nos productions emblématiques à Las Vegas, Mystère et O, puis Michael Jackson ONE, The Beatles LOVE et . Les billets se sont arrachés et un public impatient s’est rué dans nos théâtres, enthousiaste à l’idée de pouvoir à nouveau assister à des spectacles vivants. Alors que nous continuons à relancer des représentations dans d’autres parties du monde, les prouesses exécutées sur les scènes où nous nous produisons sont un rappel au monde entier que tout est possible.

Je me sens privilégié d’avoir dirigé le Cirque du Soleil ces vingt dernières années et je suis très fier de la résilience de nos artistes. J’espère que vous trouverez dans ce livre des leçons utiles et qu’il sera une source profonde d’inspiration pour libérer des flots de créativité dans votre vie personnelle et professionnelle.

* * *

Alors que les catastrophes potentielles planent sans cesse comme de lourds nuages, il est tentant de penser que la meilleure des stratégies est de traverser la vie avec la plus extrême prudence, en prenant toutes les mesures possibles pour en limiter les risques.

Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, j’ai découvert que c’est tout à fait l’inverse qui est vrai.

Le risque est tellement inhérent au processus créatif qu’essayer de l’éliminer peut tuer l’esprit de liberté qui se trouve au cœur de toute vraie innovation.

En vérité, j’irais même jusqu’à dire qu’éviter à tout prix le danger est le plus grand risque qui soit, parce que c’est la meilleure façon de s’enliser, de stagner et finalement de décliner.

C’est s’exposer à de sérieux revers dans un monde où la concurrence ne cesse d’innover et de rechercher des signes de faiblesse pour frapper où cela fait mal.

* * *

En repensant à mes vingt années au Cirque du Soleil, je suis sidéré de constater combien mon point de vue sur la vie et sur mon métier a changé. Lorsque j’ai reçu ce coup de fil exalté de Guy à la fin de l’année 2000 m’invitant à rejoindre sa troupe, je vivais dans un autre monde, un monde de prudence, de conformisme et d’immobilisme. Aujourd’hui, je me sens libre de pouvoir aider Stéphane et notre conseil d’administration à mettre en œuvre les stratégies, quelles qu’elles soient, qui permettront d’exploiter le pouvoir créatif exceptionnel de nos artistes, de nos employés, de nos filiales et de nos associés.

L’équilibriste

L’équilibriste

Éditions Michel Lafon, janvier 2022

288 pages

Qui est Daniel Lamarre ?

Né à Montréal, Daniel Lamarre a notamment travaillé pour les cabinets de relations publiques Burson-Marsteller (à partir de 1981) et National (1984-1997), où il a occupé divers postes de direction, dont celui de président. Il a ensuite été président-directeur général du réseau de télévision TVA, de 1997 à 2000. Il s’est joint au Cirque du Soleil en 2001 en tant que président des nouvelles entreprises, l’organisation comptait 2000 employés et 7 spectacles en représentation. Cinq ans plus tard, il est devenu chef de la direction. Au Cirque du Soleil, les responsabilités de M. Lamarre ont inclus l’élaboration de stratégies liées au développement des affaires, aux opérations, aux ventes, à la viabilité financière de l’entreprise et à la perpétuation de sa culture et de ses valeurs.