À la veille de la présentation de son 47e long métrage à Cannes, mercredi prochain, le réalisateur de Cafe Society s'est longuement entretenu avec The Hollywood Reporter, l'une des principales publications de l'industrie du cinéma.

Publié le 5 mai 2016
Luc Boulanger LA PRESSE

En toute franchise, Woody Allen s'est ouvert sur son travail et sa vie privée. Le cinéaste de 80 ans confirme qu'il ne revoit jamais ses films après les avoir terminés.

Il ne lit jamais ce qu'on écrit sur lui - entrevues, portraits, critiques... Et aussi, on s'en doutait, le monde numérique et technologique ne fait pas partie de son quotidien: le cinéaste n'a jamais envoyé un courriel!

Allen confie avoir déjà tenté de rencontrer Jean-Paul Sartre, un philosophe qu'il admire, dans les années 70, à Paris. Son entourage lui aurait dit que c'était possible... moyennant un cachet!

Café Society, de Woody Allen. Avec Kristen Stewart et Jesse Eisenberg. Crédit : Gravier Productions.

Photo Thibault Camus, Archives Associated Press

Dans une longue entrevue accordée au Hollywood Reporter, Woody Allen a notamment avoué n’avoir jamais envoyé de courriel de sa vie.