Le tribunal correctionnel de Paris jugeait vendredi le comédien français Gérard Depardieu pour conduite en état d'ivresse, ce qui pourrait lui valoir 4000 euros d'amende et une suspension de permis, en l'absence de l'acteur retenu par un tournage en Tchétchénie.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le tribunal peut rendre son jugement dès vendredi ou le mettre en délibéré.

Outre une amende de 4000 euros, une suspension de permis de dix mois ont été requises contre l'acteur, contrôlé en novembre après un accident de scooter à Paris avec une alcoolémie d'1,8 g par litre de sang, alors que le taux autorisé en France est limité à 0,5 g.

La présence de Gérard Depardieu, représenté par son avocat et déclaré comme «domicilié actuellement en Belgique», n'était pas obligatoire à l'audience.

Gérard Depardieu, 64 ans, qui a obtenu la nationalité russe en janvier après avoir acquis une résidence à Néchin (Belgique), s'était déjà fait excuser en décembre lors d'une première convocation.

Son avocat avait déjà invoqué le tournage d'un film, celui d'Abel Ferrara consacré à l'affaire de Dominique Strauss-Kahn et du Sofitel de New York. L'acteur incarne l'ancien patron du Fonds monétaire international.

La star du cinéma français, qui a quitté son pays pour des raisons fiscales déclenchant une vive polémique, a débuté cette semaine le tournage d'un film avec l'actrice britannique Elizabeth Hurley à Grozny, la capitale de la Tchétchénie.