L'acteur Gérard Depardieu, qui a récemment obtenu un passeport russe, a déclaré avoir hâte de retourner en Mordovie, une région russe, pour ressentir «l'esprit de liberté» et l'«âme russe» dans une lettre diffusée mercredi, très élogieuse envers la Russie.

Publié le 16 janv. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«J'ai très envie de me rendre à nouveau en Mordovie, je veux m'asseoir sur les bords d'un lac avec une canne à pêche, prendre du poisson, me promener dans les forêts de bouleaux. J'adore cet arbre. En lui, on trouve la poésie russe», écrit l'acteur dans cette lettre, selon sa traduction en russe mise en ligne sur le site du gouvernement mordove.

M. Depardieu s'était rendu dans cette république russe, à plus de 600 km à l'est de Moscou le 6 janvier dernier, après avoir reçu son passeport russe et rencontré le président Vladimir Poutine la veille à Sotchi, sur la mer Noire.

L'acteur ajoute vouloir ressentir «le calme et l'esprit de liberté, essayer de parler avec des gens (...), être à nouveau en contact avec la grandeur de l'âme russe», dans ce message adressé au gouverneur de la région, Vladimir Volkov, qu'il tutoie.

«Je t'embrasse Vladimir. Je serai ton ambassadeur dans le monde, grâce à mon ami Vladimir Poutine», poursuit-il.

«Je te suis reconnaissant Vladimir de m'avoir donné la possibilité de prononcer ces mots, qu'il m'a toujours été difficile de prononcer: ce sont les mots «âme» et «amour», dit-il encore dans cette lettre dont l'original ne figure pas sur le site.

Gérard Depardieu, 64 ans, s'est vu offrir début janvier la nationalité russe par Vladimir Poutine, après une polémique avec le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, qui avait qualifié de «minable» sa décision de quitter la France pour la Belgique pour des raisons fiscales.