Valérie Gaudreau LE SOLEIL

Gwyneth Paltrow serait-elle une autre victime de la crise économique? Chose certaine, il semble que l'actrice ait choisi un bien mauvais moment pour se lancer en affaires en créant une luxueuse chaîne de centres d'entraînement.

Prévue pour ouvrir plus tard cette année, la première succursale de ces gyms, à New York, peine maintenant à trouver des membres.

Selon le New York Post, des responsables du centre seraient désespérés au point d'effectuer des appels de sollicitation auprès de quelques biens nantis de la Grosse Pomme.

Mais en ces temps durs même pour les riches, il semble que payer pour faire de l'exercice ne soit pas la priorité. Et chez Gwyneth, ça coûte cher pour suer.

«C'est ridicule, a déclaré une source au New York Post. Devenir membre coûte 4500 $ en plus de centaines de dollars par mois. Qui peut se permettre ça présentement?»

En effet. Vingt minutes de jogging gratuit dans Central Park, peut-être?