Après seulement une semaine à l'affiche en France, la suite de Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? vire au phénomène.

MARC-ANDRÉ LUSSIER LA PRESSE

Pas moins de 2,15 millions de spectateurs se sont précipités dans les salles là-bas, alors qu'il y a cinq ans, le film original en avait rassemblé «seulement» 1,68 million lors de sa première semaine d'exploitation.

C'est dire qu'hier comme aujourd'hui, la polémique entourant ces comédies qui abordent de plein front les questions identitaires n'empêche en rien leur succès.

Rappelons qu'en 2014, Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? a attiré pas moins de 12 millions de spectateurs en France, et a aussi connu un très beau succès au Québec, générant des recettes d'environ 1,5 million de dollars.

Selon les chiffres fournis par la firme spécialisée Cinéac, seul Astérix et le domaine des dieux l'a dépassé de peu à ce chapitre depuis, dans la catégorie des films français (de langue française).

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu?, aussi écrit et réalisé par Phillipe de Chauveron, met en vedette la même distribution, dominée par Christian Clavier et Chantal Lauby.

Au Québec, ce film prendra l'affiche au mois de mars.