L'Office national du film affirme avoir fait des progrès pour mettre en valeur le talent autochtone, mais admet qu'il reste encore du travail à faire.

Publié le 20 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

L'ONF a appuyé 35 projets réalisés par des artistes autochtones dans la première année de son Plan d'action autochtone 2017-2020, ce qui représente 10 pour cent des dépenses totales de production.

Le plan vise des dépenses d'au moins 15 pour cent des fonds de production pour des projets réalisés par des artistes autochtones d'ici 2020.

L'ONF a également lancé un portail consacré au cinéma autochtone sur son site web plus tôt cette année, permettant le visionnement gratuit de plus de 200 titres réalisés par des artistes autochtones.

L'organisme révèle par ailleurs que près de la moitié de son personnel a participé à des activités de sensibilisation à la culture autochtone, et s'attend à ce que la formation de tout le personnel soit terminée d'ici 2020.

L'ONF dit également avoir embauché deux personnes issues des communautés autochtones dans les secteurs de la production et du marketing et souhaite atteindre l'équité représentationnelle au sein de son personnel d'ici 2025.

«Après une année de mise en oeuvre de notre Plan d'action autochtone, je suis encouragé par les progrès que nous avons accomplis», a déclaré le président de l'ONF, Claude Joli-Coeur, dans une déclaration publiée mercredi.

«Il reste encore beaucoup à faire, et nous espérons enrichir ces résultats au cours de la deuxième année de réalisation du plan.»

L'ONF avait annoncé 33 engagements en juin dernier, en réponse aux recommandations du rapport de 2015 de la Commission vérité et réconciliation.