Le célèbre trublion danois commencera le mois prochain en Suède le tournage de son prochain film, The House That Jack Built.

Marc-André Lussier LA PRESSE

En guise d'amuse-gueule, Lars von Trier a fait circuler une photo dans laquelle il apparaît une faux à la main et la chaîne d'une cloche dans l'autre, un hommage au long métrage de Carl Theodor Dreyer (Vampyr).

Mettant en vedette Matt Dillon, ce nouveau long métrage suivra le parcours d'un tueur en série sur une période de 12 ans.

Dans une entrevue accordée au journal britannique The Guardian, le réalisateur de Nymphomaniac a établi un lien direct entre cet opus et le nouveau président des États-Unis.

«Ce film célèbre l'idée que la vie est cruelle et sans états d'âme, ce qui est tristement prouvé par le récent avènement de l'Homo trumpus - le roi rat», a-t-il déclaré.

Le film, qui sortira l'an prochain, met aussi en vedette Riley Keough (American Honey), ainsi que Sofie Gråbøl, l'héroïne de la série danoise The Killing.