Les aléas du calendrier font en sorte que plusieurs des oeuvres présentées en compétition officielle au Festival de Cannes l'an dernier n'arrivent sur nos écrans que maintenant.

Publié le 22 avr. 2016
Marc-André Lussier LA PRESSE

C'est le cas de Louder Than Bombs cette semaine.

La loi du marché, très beau film (signé Stéphane Brizé) ayant valu un prix d'interprétation à Vincent Lindon, sort chez nous le 13 mai, tout comme le très baroque Tale of Tales, réalisé par l'Italien Matteo Garrone.

Suivra Mountains May Depart (Jia Zhangke) le 27 mai, sans oublier La tête haute (Emmanuelle Bercot), présenté à la soirée d'ouverture, le 10 juin.

Ce décalage illustre bien tout le problème de la distribution des films internationaux au Québec.