Dans le cadre de ses projections mensuelles, la série Docville présente ce soir à l'Excentris le film Le baiser de Tosca.

Publié le 28 août 2014
André Duchesne LA PRESSE

L'oeuvre de Daniel Schmid, qui vient d'être restaurée trente ans après sa sortie, porte sur une maison de retraite singulière puisqu'elle accueille des chanteurs d'opéra du monde entier.

> Visionnez la bande-annonce

Fondée par Giuseppe Verdi en 1896, cette maison de retraite s'appelle la Casa di Riposa et est située à Milan.

«Devenu avec les années un phénomène culte et un favori des amateurs de chants et de mélodies à travers le monde, Le baiser de Tosca est un film parfois hilarant, toujours touchant, sur l'art de vieillir et sur cette bouffée d'inspiration, étrangère au temps, qu'exhale la musique», assure-t-on dans le communiqué de presse.

Docville est une série mensuelle sous le chapeau des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM). La projection de ce soir sera la dernière avant la tenue du festival, du 12 au 23 novembre.

Le baiser de Tosca est présenté ce soir à 20h00 au cinéma Excentris. Le film sera précédé du court métrage À trois pas de la scène de Judith Plamondon consacré aux débuts de la carrière d'une jeune chanteuse d'opéra.