Source ID:552676; App Source:cedromItem

Cinémathèque: l'animation française en trois temps

La Cinémathèque québécoise... (Photo archives La Presse)

Agrandir

La Cinémathèque québécoise

Photo archives La Presse

Le début de la saison estivale se fera sous le signe de l'animation française à la Cinémathèque québécoise. L'institution du boulevard De Maisonneuve propose en effet une rétrospective intitulée Splendeurs de l'animation française à partir de trois programmes regroupant 24 courts métrages.

«La Cinémathèque québécoise possède une riche collection internationale de films d'animation. La production française y est particulièrement bien représentée comme le montre cette rétrospective entièrement conçue à l'aide de copies que nous conservons depuis des années», explique Marco de Blois, programmateur-conservateur, dans un texte mis en ligne sur le site de l'institution.

La collection française de la Cinémathèque est d'ailleurs assez étoffée pour que M. de Blois nous propose trois programmes de trois périodes différentes, soit 1933-1957, 1959-1979 et 1986-2012.

Le premier programme, présenté le 26 juin, va des débuts du cinéma parlant jusqu'à l'aube de la Nouvelle Vague. Une période marquée par des oeuvres expérimentales, beaucoup de démarches individuelles et, après la guerre, des premiers pas dans la modernité.

Le deuxième programme (3 juillet) nous fera vivre de grands bouleversements alimentés par l'influence de la Nouvelle Vague, la mise sur pied du Festival d'Annecy, le tumulte des années 60 et la création de nouveaux studios.

Enfin, le troisième cycle (10 juillet) se démarque par la création d'oeuvres plus vitaminées, l'arrivée de jeunes talents, mais aussi le passage de cinéastes étrangers dans le cadre de projets de coproductions.

Info: cinematheque.qc.ca




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer