Source ID:517235; App Source:cedromItem

Mickey Rooney en cinq films

A Family Affair (1937), George B. Seitz

Enfant vedette grâce à une série de courts métrages, Mickey Rooney réussit la transition vers l'âge adulte grâce au personnage d'Andy Hardy, l'adolescent d'une famille moyenne frappée par la crise économique. L'acteur reprendra ce rôle une vingtaine de fois.

Babes in Arms (1939), Busby Berkeley

À 19 ans, Mickey Rooney commence à tourner une série de comédies musicales, très prisées à l'époque, parmi lesquelles plusieurs avec Judy Garland pour partenaire. Babes in Arms (Place au rythme) vaut à Rooney une nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur acteur. C'est la première fois qu'un tel honneur est accordé à un acteur adolescent.

Breakfast At Tiffany's (1961), Blake Edwards

Dans ce classique du début des années 60, Mickey Rooney joue le rôle d'un Japonais, voisin du personnage qu'incarne Audrey Hepburn. Son rôle dans Breakfast at Tiffany's (Diamants sur canapé) se veut comique, mais Rooney confiera plus tard son regret d'avoir campé un personnage aussi appuyé sur les stéréotypes.

The Black Stallion (1979), Carroll Ballard

Maintenant d'âge mûr, Mickey Rooney explore une fois de plus l'étendue de son registre dans The Black Stallion (L'étalon noir), un très beau film produit par Francis Coppola. Sa performance dramatique lui vaut sa quatrième nomination aux Oscars, cette fois dans la catégorie du meilleur acteur de soutien.

Night at the Museum (2006), Shawn Levy

Au beau milieu de sa neuvième décennie d'existence, Mickey Rooney n'en demeure pas moins actif pour autant. On lui confie notamment des rôles dans des films destinés à la famille. En plus de Night at the Museum (Une nuit au musée), l'acteur a été vu dans The Muppets en 2011.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer