L'enfant terrible de la littérature française vient de terminer le tournage de L'enlèvement de Michel Houellebecq de Guillaume Nicloux (La religieuse), un drame qui relate sa disparition très médiatisée pendant une semaine en septembre 2011, alors qu'il faisait la promotion aux Pays-Bas de son roman La Carte et le territoire, prix Goncourt 2010.

Jozef Siroka LA PRESSE

Les rumeurs fusaient de toutes parts sur les réseaux sociaux durant cette période, certains se demandant si l'auteur perçu comme islamophobe ne s'était pas fait kidnapper par Al-Qaïda.

Le synopsis pour ce projet très secret n'est pas encore disponible, la production se contentant de le décrire avec cette accroche intrigante: «Vérités, mensonges, suppositions... Nicloux livre sa propre version des faits. Quand la réalité dépasse la fiction. Et plus encore».

Source: Le Figaro