Source ID:379176; App Source:cedromItem

Des nouvelles de Hollywood

Conan O'Brien... (Archives AP)

Agrandir

Conan O'Brien

Archives AP

On a appris cette semaine que, pour la première fois, plus de la moitié des adultes américains possèdent un téléphone «intelligent».

C'est donc plus de 250 millions de personnes qui se promènent avec un ordinateur lié à l'internet dans la poche.

Le lien avec le cinéma? Moins de DVD, plus de téléchargements et de diffusion en continu. Cela fait partie d'une tendance inéluctable vers l'achat de contenu numérique en ligne, comme des films et des émissions de télé à la carte.

Une étude dévoilée cette semaine par PricewaterhouseCoopers montre qu'avant la fin de la décennie, le marché du téléchargement et de la diffusion en continu des films et des émissions sera plus important que les revenus au box-office en Amérique du Nord, du jamais vu.

En 2017, les revenus du divertissement à la maison seront de 14,78 milliards US, contre 13,5 milliards au box-office.

«Il y avait beaucoup de spéculation sur la fin de la télé à cause de l'influence de l'internet, plusieurs segments qui se désagrègent, a confié une auteure de l'étude à Bloomberg, cette semaine. Or, ça n'a pas été le cas.»

La vente de copies numériques de films sur l'internet est le segment qui devrait connaître la hausse la plus importante, passant de 13% des revenus de l'industrie en 2012 à 25% en 2017, selon l'étude intitulée Global Entertainment and Media Outlook 2013-2017.

L'industrie de la musique, la première qui a été transformée par l'arrivée de l'internet et du numérique, connaîtra quant à elle sa première hausse des revenus depuis des années en Amérique du Nord, après plusieurs années de diminution constante, encore aussi grâce à une hausse des téléchargements légaux.

Les Chinois boudent Tarantino

On parlait récemment de Django Unchained, lancé sur les écrans chinois après avoir été «revu et corrigé» par les censeurs, qui trouvaient le film trop violent.

Eh bien, le premier film de Quentin Tarantino présenté en Chine n'a pas conquis les foules: montré sur 5700 écrans, le film n'a rapporté que 2,4 millions au box-office en Chine, pourtant le deuxième marché cinématographique en importance du monde après l'Amérique du Nord.

L'une des explications: le public a boudé la version censurée du film. Ou encore: pendant que les censeurs faisaient leur travail, le public chinois était occupé à télécharger illégalement la version intégrale sur le Net.

Hollywood en 5 gazouillis

@ConanOBrien: «Nous sommes tous à la recherche d'un Canada le jour et d'un Mexique la nuit.»

@rainwilson: «Je ne suis plus capable de manger du kale.»

@zachbraff: «Entre Michael Douglas qui ruine le cunnilingus et l'épisode sanglant de Game of Thrones, les 24 dernières heures ont été plutôt dramatiques.»

@rickygervais: «J'en ai marre de garder cela secret. Je suis un génie. Voilà. Je l'ai dit. Je me sens bien mieux maintenant. Merci.»

@zoesaldana: «Nathalie Portman a dit: «Je suis un Gémeaux, alors je change d'idée chaque jour.» Moi aussi!»

[NDLR: Traduction libre.]




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer