Source ID:; App Source:

Sept films restaurés par la fondation de Scorsese au Centre PHI

Limite de Mario Peixoto (Brésil, 1931)... (Photo: fournie par le Centre PHI)

Agrandir

Limite de Mario Peixoto (Brésil, 1931)

Photo: fournie par le Centre PHI

Sept des 18 films restaurés à ce jour par la World Cinema Foundation, organisme créé par le célèbre cinéaste Martin Scorsese, seront présentés au Centre PHI du 23 au 28 mai.

Cette occasion, pour le moins singulière, de voir ces films rescapés de l'oubli est l'initiative du cinéaste québécois Mathieu Roy (Survivre au progrès) qui est demeuré un ami de Scorsese après avoir travaillé sur le plateau de The Aviator tourné à Montréal et sorti fin 2004.

«On m'avait proposé de présenter une carte blanche au Centre PHI (phi-centre.com). Je me suis dit pourquoi ne pas plutôt présenter sept films (voir plus bas) restaurés par la fondation (WCF), dit M. Roy en entrevue. J'ai approché Marty (Scorsese) qui a accepté. Il a même enregistré un petit clip générique où il s'adresse aux Montréalais en introduction à la WCF.»

M. Roy a lui-même travaillé sur ce projet depuis son lancement en 2007. Il a fait beaucoup de recherche dans les archives afin de documenter l'histoire de chacun des films et celle de leur restauration. Les oeuvres présentées au Centre PHI seront accompagnées d'une capsule relatant la démarche ayant conduit à leur renaissance. M. Roy sera aussi sur place pour échanger avec les cinéphiles.

Le site de la WCF (worldcinemafoundation.org) indique que cet organisme sans but lucratif a pour but de rescaper des films d'intérêt mais qui, pour mille et une raisons, sont tombés dans l'oubli au fil des décennies. La fondation s'intéresse particulièrement aux productions de pays possédant peu de moyens techniques et financiers pour les restaurer.

«Certains des films présentés sont devenus des oeuvres cultes, assure Mathieu Roy. Je pense entre autres à Limite du Brésilien Mario Peixoto qui est un film muet de 1931. Il a attiré l'attention de grands cinéastes dont Orson Wells, Eisenstein et Walter Selles.»

À ce jour, tous les films ont été restaurés à Bologne (Italie) où l'on retrouve un laboratoire spécialisé dans le domaine, dit M. Roy. D'autres restaurations sont à venir. Le cinéaste québécois croit que les 19es et 20es films à être sélectionnés le seront cette année.

Dans sa vidéo de présentation, Martin Scorsese indique que c'est le premier événement de la WCF à être tenu à Montréal. Au Centre PHI, on se réjouit bien entendu de cette présentation toute spéciale. On espère que ce ne sera pas un événement unique et on manifeste une volonté de collaboration à long terme avec la WCF.

Plus tard cette année, Mathieu Roy présentera son premier long métrage de fiction, L'autre maison, mettant en vedette Roy Dupuis, Marcel Sabourin et Émile Proulx-Cloutier.

LES SEPT FILMS PRÉSENTÉS

The Mummy/The Night of Counting the Years de Shadi Abdel Salam (Égypte, 1969)

Kalpana de Uday Shankar (Inde, 1948)

Trances de Ahmed El Maanouni (Maroc, 1981)

Law of the Border de Lüfti Ö Akad (Turquie, 1966)

Limite de Mario Peixoto (Brésil, 1931)

After the Curfew de Usmar Ismail (Indonésie, 1954)

Downpour (Ragbar) de Bahram Beyzaie (Iran, 1972)




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer