Il y a 50 ans, un tout premier film québécois a eu l'honneur de concourir au Festival de Cannes.

Marc-André Lussier LA PRESSE

Oeuvre emblématique du «cinéma direct», coréalisée par Pierre Perrault et Michel Brault, Pour la suite du monde est un documentaire fondateur de notre cinématographie nationale.

Véritable poème ethnographique consacré aux habitants de l'Isle-aux-Coudres, ce film a été le premier à rayonner sur la scène internationale.

Il avait reçu un accueil chaleureux, bien qu'absent d'un palmarès établi à l'époque par un jury présidé par l'écrivain Armand Salacrou.

Dimanche le 19 mai, à 17h, à la salle Claude-Jutra de la Cinémathèque québécoise.