Un film portant sur le séjour d'un an du joueur de baseball Jackie Robinson à Montréal est en préparation. Mêlant des éléments de fiction et d'histoire, l'oeuvre intitulée A Royal Day sera une coproduction Québec/Ontario.

Publié le 16 sept. 2012
André Duchesne LA PRESSE

«Notre film mariera fiction, thriller et intrigue à l'histoire vraie de Jackie Robinson, indique le producteur Nicolas Comeau, de la boîte montréalaise 1976 Productions. Dans le film, un fanatique blanc vient à Montréal pour tenter d'assassiner Robinson. C'est cette portion qui est fictive.»

On sait par contre que l'arrivée de Robinson avec les Royaux de Montréal en 1946 puis avec les Dodgers de Brooklyn en 1947, faisant de lui le premier Noir à jouer au sein des ligues majeures de baseball, ne s'est pas déroulée sans heurts.

«Aux États-Unis, il a reçu beaucoup d'insultes. Beaucoup d'admirateurs étaient en colère de voir un Noir jouer dans une ligue de Blancs, poursuit M. Comeau. Mais à Montréal, les gens étaient très ouverts. C'était le jour et la nuit! Lorsque M. Robinson est arrivé à Montréal, il était one of the boys. Les francophones l'adoraient. Il n'y avait pas de ségrégation à son égard.»

Ce sont les sites spécialisés Qui fait Quoi et Indiewire qui ont rapporté la nouvelle. Tous deux précisent que le film sera réalisé par l'Ontarien Clement Virgo (Lie With Me) d'après un scénario du Québécois Gerald Wexler. «Gerald est un grand spécialiste de Jackie Robinson, dit M. Comeau. Beaucoup de recherches sont faites autour de son histoire à Montréal.»

Plusieurs organismes dont la SODEC, Téléfilm et le Fonds Harold Greenberg participent au financement du scénario. Celui-ci sera terminé bientôt et un dépôt pour la production est à prévoir à court terme. Idéalement, le tournage aurait lieu en 2014, en bonne partie au Québec. M. Comeau estime que plusieurs comédiens québécois pourraient être de la distribution.

En juillet dernier, La Presse rapportait qu'un autre film sur Robinson était en préparation chez Legendary Pictures. Nicolas Comeau est au courant. «Ce projet est davantage un biopic, dit-il, alors que le nôtre se concentre sur l'année passée par Robinson à Montréal.»

Au FNC

Nicolas Comeau n'est pas un nouveau venu dans le domaine du cinéma. En 2008, il coproduisait le film Story of Jen mettant en vedette Laurence Leboeuf. L'oeuvre fut présentée au Festival de Locarno.

Il vient aussi de terminer la coproduction, avec la France, du film Un nuage dans un verre d'eau, mettant en vedette Anamaria Marinca (4 mois, 3 semaines et 2 jours). Présenté en première mondiale à Rotterdam au début de l'année, ce film sera de la programmation du Festival du nouveau cinéma (FNC) le mois prochain.

«Cet automne, nous allons aussi entrer en production d'un nouveau film intitulé Gerontophilia, une espèce d'Harold et Maude gai, ajoute le producteur. Le film raconte l'histoire d'un jeune Montréalais qui noue une relation amicale et amoureuse avec un homme de 80 ans.» Ce film sera réalisé par Bruce LaBruce.