AGENCE FRANCE-PRESSE

L'acteur vedette de Bollywood Salman Khan vient d'être épinglé par des religieux musulmans de l'État de l'Uttar Pradesh, qui l'ont qualifié de «mécréant» pour sa participation à un festival hindou.

Khan, connu pour ses rôles de «dur» au cinéma, a participé mardi à Bombay au festival hindou honorant le dieu éléphant Ganesh.

Les religieux lui ont intimé l'ordre, dans une fatwa (décret religieux), de réaffirmer sa foi en l'islam.

«Que l'on soit pauvre ou que l'on soit roi, chacun doit suivre les préceptes de l'islam. Personne ne doit y déroger», a déclaré à l'AFP par téléphone Nafeez Khan, l'un des religieux.

L'acteur, âgé de 41 ans, doit réaffirmer sa foi devant un imam et deux témoins, a déclaré le religieux qui a qualifié la fatwa de «juste et opportune».

Khan a dû payer une caution le mois dernier après avoir écopé d'une peine de prison, dont il a fait appel, pour avoir tué des espèces protégées. Il est également impliqué dans un accident de la route, qui a fait un mort et quatre blessés en 2002.