Source ID:3684; App Source:CinemaWilliam

Polytechnique : film bilingue

Dirigés par Denis Villeneuve, les comédiens Karine Vanasse... (archives La Presse)

Agrandir

Dirigés par Denis Villeneuve, les comédiens Karine Vanasse (notre photo) et Maxime Gaudette interprètent victime et tueur.

archives La Presse

Polytechnique, de Denis Villeneuve, a obtenu lundi 3,1 million du fonds de long métrage de langue anglaise de Téléfilm Canada. Soutenu par la SODEC, le long métrage inspiré par le drame du 6 décembre 1989 profite de cette aide car il a été tourné en anglais et en français.

Avec deux versions originales, Polytechnique entend s'attaquer au marché canadien, mais aussi au très convoité marché américain. Il y a quelques semaines, lors d'une entrevue à La Presse, le producteur André Rouleau, a expliqué que le film avait ses chances aux États-Unis, un pays qui «vit malheureusement ce genre de tragédies».

Tourné au début de l'année, Polytechnique avait reçu l'aval de la SODEC pour les fictions de langue française en juin dernier. Le projet, scénarisé par Jacques Davidtz et Denis Villeneuve, avait toutefois été rejeté trois fois par le fonds de long métrage de langue française de Téléfilm Canada.

En quoi, pour un tournage dans les deux langues, le projet en langue anglaise est-il meilleur que le projet en langue française? Difficile de savoir. «Je ne peux pas dire si Polytechnique a été refusé, je ne peux pas commenter les projets refusés», s'est borné à dire Douglas Chow, porte-parole de Téléfilm Canada.

Chose certaine, le projet Polytechnique s'est mis en branle dès l'été 2007. Sans le soutien de Téléfilm, la maison de production Remstar (Ma fille, mon ange et la prochaine comédie de Ken Scott) a cherché un partenaire. Il a été un temps question de coproduire le film avec la France.

C'est finalement l'Ontario (et le Nunavut, selon le communiqué de Téléfilm Canada) qui coproduisent le film, dont le tournage s'est terminé le mois dernier. Don Carmody, le producteur de Chicago et Silent Hill, se joint ainsi aux producteurs Maxime Rémillard et André Rouleau.

Dirigés par Denis Villeneuve (Maelström), les comédiens Karine Vanasse (Ma fille, mon ange) et Maxime Gaudette (Les 3 p'tits cochons) interprètent victime et tueur. Le scénario du film s'inspire de la tuerie de l'école Polytechnique, au cours de laquelle Marc Lépine a tué 14 jeunes femmes et blessé 14 personnes, avant de se donner la mort.

Le film Polytechnique a suscité beaucoup de débats et d'émotion. L'École polytechnique s'était opposée l'an dernier à ce que ses terrains ou bâtiments soient utilisés pour le tournage. Finalement, le film a été tourné au Cégep de Maisonneuve, au Collège Ahuntsic, dans Griffintown et à Westmount, notamment.

En dépit de l'intérêt qu'il suscite, le film reste entouré du plus grand mystère. Hier, ni André Rouleau, ni Don Carmody n'ont rappelé La Presse. On ignore ainsi le budget total du film (la SODEC n'a pas précisé le montant de son aide), mais aussi sa date de sortie: cette année, ou l'an prochain, pour le 20e anniversaire de la tuerie.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer