LA PRESSE

Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull sera présenté en première mondiale au cours du Festival de Cannes, dimanche, mais certains propriétaires de salle ont déjà vu le film.

Et certains d'entre eux, sous le couvert de l'anonymat, se sont empressés de partager leurs impressions sur le site Ain't It Cool News (www.aintitcool.com), rapporte Jozef Siroka sur son blogue (cyberpresse.ca/siroka). Le secret le mieux gardé à Hollywood a donc finalement été percé.

Voici ce qui s'est écrit au sujet du film, qui a déçu, doit-on constater: «Jamais, pendant tout le film, le héros ne fait face à un quelconque péril ou même à un désagrément significatif», déplore l'un des propriétaires de salle.

«Plus le film mise sur la nostalgie et à mesure que les références aux autres films se multiplient, on est douloureusement forcé de conclure à la vacuité de l'exercice», ajoute un autre.

Le film prend l'affiche le 22 mai au Québec.