AGENCE FRANCE-PRESSE

Le film Gomorra, plongée inquiétante dans l'univers de la mafia napolitaine, la camorra, représentera l'Italie aux Oscars dans la catégorie du meilleur film étranger, a-t-on appris mercredi auprès de l'Association nationale des industries cinématographiques (Anica).

Grand prix du jury lors du Festival de Cannes, en mai dernier, Gomorra de Matteo Garrone était en compétition avec quatre autres films, dont Il Divo, le portrait du politicien controversé Giulio Andreotti, sept fois chef du gouvernement italien et pilier incontournable de la vie politique de l'après-guerre dans la péninsule.

Le film n'a pas cependant la certitude de concourir à Los Angeles puisque la sélection définitive revient à l'Académie américaine des Oscars. L'annonce officielle des films candidats à l'Oscar du meilleur film étranger sera faite le 22 janvier et la cérémonie de remise des statuettes aura lieu un mois plus tard.

Le film est une adaptation fidèle du best-seller du même nom du journaliste Roberto Saviano qui vit sous protection policière après avoir été menacé de mort.

«Je suis heureux de cette désignation. Aux États-Unis ils comprendront que raconter c'est résister, ce n'est pas de la diffamation», a réagi Roberto Saviano, cité par l'agence Ansa.

Le film de Matteo Garrone, qui affirme s'être «beaucoup inspiré des reportages de guerre», montre le glauque quotidien de la mafia napolitaine, dans une Italie où économie réelle et parallèle se confondent.

«C'est un film apocalyptique, sans espérance», selon la propre définition de Matteo Garrone, qui a fait tourner dans le plus grand secret à Naples des acteurs en majorité non-professionnels des quartiers pauvres.