Source ID:7677; App Source:CinemaWilliam

Jutra : les nominations fantômes

Une liste de nominations établie par un jury de professionnels, très différente... (Photomontage La Presse)

Agrandir

Photomontage La Presse

Une liste de nominations établie par un jury de professionnels, très différente des nominations annoncées la semaine dernière, pourrait relancer les discussions autour du mode de désignation des finalistes aux Jutra. Formé de façon exploratoire par le conseil d'administration des Jutra, ce jury évite en effet les choix les plus critiqués.

> Discutez de ces différences sur le blogue de Marc-André Lussier

L'absence de Tout est parfait dans la catégorie du meilleur film, la présence de Susan Sarandon dans celle de la meilleure actrice avaient fait sourciller certains observateurs. Dans la liste obtenue par La Presse, et reproduite en partie ci-dessous, Tout est parfait, Un capitalisme sentimental et Le banquet se retrouvent parmi les finalistes en lice pour le Jutra du meilleur film.

Olivier Asselin et Sébastien Rose figurent aussi parmi les quatre choix du jury pour le Jutra de la meilleure réalisation. Borderline, de Lyne Charlebois, disparaît des catégories du meilleur film et de la meilleure réalisation pour apparaître parmi les finalistes au Jutra du meilleur scénario.

Du côté des acteurs, les jeunes révélations Marianne Fortin (Maman est chez le coiffeur) et Maxime Dumontier (Tout est parfait) retiennent l'attention du jury. Susan Sarandon (Emotional Arithmetic), Michel Côté (Cruising Bar 2) perdent, dans le choix du jury, leur nomination, tout comme l'excellent Natar Ungalaaq (Ce qu'il faut pour vivre).

Aucun système de sélection n'est parfait, répètent les organisateurs des Jutra. Le vote des pairs, qui détermine dans le système actuel les finalistes, n'est pas exempt de défauts. Dans le milieu, certains regrettent que les professionnels ne voient pas tous les films avant de voter, transformant alors les mises en nomination en vote de popularité.

D'après nos informations, le conseil d'administration a lui-même pris la décision, cette année, de tenter l'expérience du jury exploratoire afin de comparer les différences, si différences il devait y avoir, entre le choix des pairs et celui du jury.

Ce n'est pas une première, mais c'est la première fois semble-t-il que la liste officielle et la liste exploratoire divergent dans les catégories de premier plan.

«Le seul vote qui compte, c'est celui dont on a rendu compte. Le reste n'est que spéculation ou document de travail interne, répond Henry Welsh, le délégué général de la soirée des Jutra. Le vote important, c'est celui des finalistes. Le reste n'a pas à être porté à l'attention de qui que ce soit.»

«Au conseil d'administration, on est en réflexion permanente. On s'est penchés sur l'éventualité de trouver un système pour améliorer la désignation des finalistes. On est prêts à évoluer, on réfléchit collectivement mais il n'y a eu aucune décision formelle. Il n'y a pas d'autre chose que le vote universel qui vaille la peine d'être mentionné», estime M. Welsh.

La prochaine soirée des Jutra aura lieu le 29 mars. On ignore encore si la comédienne américaine Susan Sarandon fera le déplacement jusqu'à Montréal pour la remise des prix. «Je l'ai invitée, mais il faut qu'elle arrange son horaire. Pour l'instant, ce n'est ni un non ni un oui. Mais le principe, c'est d'avoir tous ceux susceptibles de gagner présents sur le plateau», dit M. Welsh.

 

Tableau comparatif

> Meilleur film

Nominations

Borderline, Lyne Charlebois
Ce qu'il faut pour vivre, Benoît Pilon
C'est pas moi, je le jure!, Philippe Falardeau
Maman est chez le coiffeur, Léa Pool

Retenus par le jury

Un capitalisme sentimental, Olivier Asselin
Ce qu'il faut pour vivre, Benoît Pilon
Le banquet, Sébastien Rose
Tout est parfait, Yves-Christian Fournier

> Meilleure réalisation

Nominations

Lyne Charlebois, Borderline
Yves-Christian Fournier, Tout est parfait
Robert Morin, Papa à la chasse aux lagopèdes
Benoît Pilon, Ce qu'il faut pour vivre

Retenus par le jury

Olivier Asselin, Un capitalisme sentimental
Yves-Christian Fournier, Tout est parfait
Benoît Pilon, Ce qu'il faut pour vivre
Sebastien Rose, Le banquet

> Meilleure actrice

Nominations

Isabelle Blais, Borderline
Suzanne Clément, C'est pas moi, je le jure!
Susan Sarandon, Emotional Arithmetic
Guylaine Tremblay, Le grand départ

Retenues par le jury

Isabelle Blais, Borderline
Suzanne Clément, C'est pas moi, je le jure!
Marianne Fortin, Maman est chez le coiffeur
Fanny Mallette, La ligne brisée

> Meilleur acteur

Nominations

Michel Côté, Cruising Bar 2
Alexis Martin, Le banquet
Vincent-Guillaume Otis, Babine
Natar Ungalaaq, Ce qu'il faut pour vivre

Retenus par le jury

David Boutin, La ligne brisée
Maxime Dumontier, Tout est parfait
Alexis Martin, Le banquet
François Papineau, Papa à la chasse aux lagopèdes




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer