AGENCE FRANCE-PRESSE

La maison du cinéaste suédois Ingmar Bergman, bâtie pour le légendaire réalisateur lui-même sur une île du sud-est de la Suède, a été mise en vente, a-t-on appris mardi auprès de Christie's Great Estates, la filiale de la maison d'enchères chargée des propriétés de luxe.

Les offres pour la maison, située sur l'île de Faarö dans la Baltique et estimée entre trois et quatre millions d'euros, ont été ouvertes lundi et plusieurs intérêts se sont déjà manifestés, a expliqué à l'AFP Joachim Wrang Widén, directeur européen de l'agence immobilière.

Bâtie au bord de la mer dans un paysage typiquement «bergmanien» et suédois de dunes, de pins et de rochers, la propriété est composée de quatre maisons, dont l'une comprend la salle de cinéma personnelle du réalisateur.

Construite en longueur, faite de bois et plutôt rustique, la demeure principale est visible dans Scènes de la vie conjugale, un des films les plus connus de Bergman.

C'est lors d'un tournage sur l'île en 1960 qu'Ingmar Bergman était tombé amoureux de l'endroit, le poussant à y faire construire sa maison, terminée en 1967.

Une fondation suédoise dédiée à son héritage cinématographique souhaite acquérir la propriété et cherche à récolter des fonds pour y créer un centre dédié au cinéaste. Mais des responsables ont indiqué mardi à la presse suédoise ne pas disposer d'assez d'argent pour cela.

La maison, dont l'offre de vente est visible sur le site internet de Christie's Great Estates, est actuellement possédée par les héritiers Bergman.

Ingmar Bergman est décédé le 30 juillet 2007 à l'âge de 89 ans. Sa carrière cinématographique a couvert toute la seconde moitié du 20e siècle.

Il a réalisé plus de quarante films, dont Les fraises sauvages (1957), Cris et chuchotements (1972), Scènes de la vie conjugale (1974), Sonate d'automne (1978) ou encore son oeuvre-testament Fanny et Alexandre (1982) et Saraband (2003).