ASSOCIATED PRESS

La maison d'une autre petite star de Slumdog Millionaire a été détruite mercredi par les autorités de Mumbai dans le cadre de la démolition d'une partie du bidonville où vivait sa famille.

Munni Qureshi, la belle-mère de Rubina Ali, la fillette de neuf ans qui incarne Latika enfant dans le film aux huit Oscars de Danny Boyle, a rapporté que son époux avait été frappé par les policiers supervisant la démolition. Elle a ajouté qu'il avait dû être transporté à l'hôpital avec des blessures légères.

«Comment la police peut-elle débarquer à n'importe quel moment sans nous prévenir», demandait-elle en pleurant. Des voisins sont venus lui verser de l'eau sur elle pour la rafraîchir alors qu'elle restait sous un soleil de plomb avec la petite Rubina.

La semaine dernière, des bulldozers avaient rasé la maison d'Azharuddin Mohammed Ismail, un autre des petits acteurs du film, lors d'une opération de nettoyage similaire.

Si Slumdog Millionnaire a rapporté plus de 326 millions de dollars de recettes, et fait des stars des deux acteurs adultes, Dev Patel et Freida Pinto, le succès du film n'a pas vraiment amélioré jusqu'ici les conditions d'existence de Rubina et Azhar, découverts par la production dans les rues de Mumbai.

«Je me sens mal», a expliqué Rubina à l'Associated Press. «Ma maison a été démolie. Je me demande où je vais dormir».

Les producteurs du film disent avoir fait tout leur possible pour aider les deux jeunes stars, en créant un fonds pour assurer qu'ils vivent dans des logements décents, reçoivent une éducation et puissent bénéficier d'une somme après le lycée. Ils ont aussi fait don de 747 500 dollars à une association caritative qui aide les enfants des bidonvilles de Mumbai.

Selon le producteur Christian Colson a parlé d'un fonds substantiel, mais n'a pas voulu révéler son montant, pas même aux parents, de crainte que les enfants ne soient victimes d'exploitation.