Publié le 26 févr. 2010
ASSOCIATED PRESS

Une grave anémie a affaibli l'actrice Brittany Murphy et l'a rendue plus vulnérable à la pneumonie et aux médicaments qu'elle prenait pour combattre le virus, selon un rapport d'autopsie publié jeudi.

Le bureau du coroner avait déjà conclu que la mort de Brittany Murphy était accidentelle, mais très probablement évitable. L'actrice est morte dans son domicile d'Hollywood, le 20 décembre, à l'âge de 32 ans.

Le rapport indique que les médicaments décelés dans l'autopsie étaient conformes au traitement d'un rhume ou d'une infection respiratoire. Aucun élément de preuve d'abus de médicaments n'a été trouvé.

Les enquêteurs avaient trouvé de nombreux médicaments prescrits dans la maison de l'actrice, où elle résidait en compagnie de sa mère, Sharon, et son mari, Simon Monjack.