ASSOCIATED PRESS

Actuellement en promotion dans le monde entier pour le film d'espionnage Salt, Angelina Jolie a profité de son passage à Tokyo pour balayer d'un revers de la main les rumeurs de mésentente avec son compagnon Brad Pitt, qu'elle a décrit en père idéal.

«Il a vraiment été un père formidable», a-t-elle dit mardi en évoquant la période où il a dû prendre les choses en main alors qu'elle tournait Salt. Angelina Jolie a ajouté que Brad Pitt avait amené régulièrement leurs enfants sur le plateau de tournage.

«Les enfants ont pu jouer avec du faux sang et ils ont trouvé leur maman un peu bizarre à cause de ses différentes coiffures», a-t-elle raconté aux journalistes. Interrogée sur ses capacités à pouvoir faire le bonheur de toute sa petite famille, elle a répondu: «C'est grâce à Brad que cela est possible.»

À Tokyo, où elle est arrivée lundi, l'actrice était accompagnée de quatre de ses six enfants. Elle a aussi eu le temps de faire du shopping et a acheté des jouets, tirés des personnages de Ponyo et Totoro des dessins animés réalisés par Hayao Miyazaki.

Angelina Jolie, 35 ans, a aussi confié avoir effrayé son fils Maddox, 8 ans, quand elle l'a salué, déguisée en officier de la marine comme dans le film Salt et qu'elle lui a serré la main sans qu'il la reconnaisse. «Quand je lui ai dit: «C'est maman, mon chéri!», il a eu la peur de sa vie», se souvient-elle.

Celle qui dit être une mère comme les autres et que c'est même là son «premier rôle», n'autorisera pas sa progéniture à voir le film. «Je pense que c'est très dur pour eux, de voir quelqu'un tenter de tuer leur mère, même si à la fin, c'est elle qui triomphe.»