AGENCE FRANCE-PRESSE

L'actrice américaine Zsa Zsa Gabor, 93 ans, qui était hospitalisée à la suite de complications après la pose d'une prothèse de la hanche, a refusé de subir une nouvelle opération et a regagné son domicile à Los Angeles lundi, a-t-on appris auprès de son agent.

John Blanchette a précisé que les médecins avaient voulu procéder à une opération du foie, mais l'actrice a refusé et a demandé à pouvoir regagner son domicile du quartier huppé de Bel Air, à l'ouest de Los Angeles.

Ed Lozzi, le porte-parole de la fille de l'actrice, Francesca Hilton, a souligné que la nonagénaire avait demandé à pouvoir rentrer chez elle toute la journée de dimanche. «Elle voulait être chez elle, elle était fatiguée de tout ça», a-t-il dit.

Son état est réévalué «au jour le jour», a-t-il ajouté.

Dimanche, Zsa Zsa Gabor avait appelé un prêtre dans sa chambre d'hôpital pour recevoir l'extrême onction.

L'actrice avait été hospitalisée le 17 juillet au centre médical Ronald Reagan en Californie après s'être cassé le col du fémur en tombant de son lit. Après la pose d'une prothèse de la hanche, elle avait pu quitter l'hôpital, mais avait dû y retourner deux jours plus tard en raison de complications liées à la formation d'un caillot sanguin.

Zsa Zsa Gabor, Miss Hongrie en 1936 et venue tenter sa chance à Hollywood, a joué dans des dizaines de films et de séries télévisées, dont «Moulin Rouge» de John Huston en 1952, et «La soif du mal» d'Orson Welles en 1958. Mais elle est surtout connue pour ses ennuis judiciaires, ses scandales financiers, son style flamboyant et ses neuf mariages.

Elle avait été victime d'un grave accident de voiture en 2002 qui l'avait laissée en partie paralysée. Mme Gabor avait aussi souffert d'une attaque cérébrale en 2005.