ASSOCIATED PRESS

Dino De Laurentiis restera un homme qui a aimé la vie, la famille, la gastronomie italienne et le cinéma. C'est en ces termes qu'Arnold Schwarzenegger, David Lynch et Baz Luhrman ont honoré la mémoire du producteur disparu la semaine dernière à l'âge de 91 ans et dont les funérailles se sont tenues lundi, en la cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles.

«Il se battait énormément, il voyait grand, car c'est ainsi qu'il concevait le cinéma: en grand format», a déclaré David Lynch, qui a tourné Dune et Blue Velvet avec De Laurentiis. «Au travail, il était tel un rouleau-compresseur, rêvant et pensant tout haut ses films», a ajouté le réalisateur et producteur.

Arnold Schwarzenegger, accompagné de son épouse Maria Schriver et qui a tourné quatre films avec le producteur disparu, a fait fuser quelques rires en imitant au micro l'accent italien du défunt qu'il admirait pour son intelligence, son courage et son bon coeur.

«Il n'a jamais craint l'échec et c'est la seule façon de réussir dans la vie», a déclaré le gouverneur de Californie. «Voilà ce que j'ai appris de Dino.»

Le réalisateur Baz Luhrmann a lui rappelé que De Laurentiis lui avait appris comment s'amuser. «Dino De Laurentiis était capable de mélanger sans aucun effort la vie, l'art et la famille», a-t-il déclaré.

Les deux plus jeunes filles de De Laurentiis, Carolyna et Dina, ont aussi honoré la mémoire de leur père, Carolyna évoquant à son sujet «une force de la vie» et un «maître en sentiment de culpabilité italien».

Les petits-enfants du défunt, dont la vedette de la chaîne de télé gastronomique Food Network Giada De Laurentiis, ont lu de brefs extraits de textes au cours du service funèbre de 90 minutes, où de nombreux invités, à la demande de la famille, étaient vêtus de rouge, «la couleur de Dino», selon le prêtre officiant.