Publié le 23 mars 2011
Alexandre Vigneault LA PRESSE

Émile Proulx-Cloutier a mis en ligne tout récemment un délicat petit film en hommage à Pierre Falardeau qu’il a tourné pour les derniers Rendez-vous du cinéma québécois.

Son court-métrage de trois minutes, intitulé Falardeau’s Neighbour, montre le cinéaste à travers les yeux d’une octogénaire anglophone qui vivait dans son voisinage à la campagne. «Elle le connaissait comme on connaît un voisin, elle n’était pas de ses intimes», précise le réalisateur.

Mary Poulos décrit Falardeau comme un «gentleman», qui vivait dans une maison pleine de livres... et qui s’exprimait très bien en anglais.

Émile Proulx-Cloutier, qui n’a pas connu personnellement le cinéaste, dit avoir voulu en montrer le côté «tendre», celui qui ressort quand ses proches parle de lui, mais qu’on connaît moins au plan médiatique.

Falardeau’s Neighbour
est accessible sur Vimeo. La dizaine d’autres courts films consacrés au regretté cinéaste sont toujours en ligne sur le site des RVCQ dans la section consacrée à Falardeau.