AGENCE FRANCE-PRESSE

Le film d’animation Cars 2, suite des aventures du bolide rouge Flash McQueen, embarqué cette fois dans une affaire d’espionnage international, s’est hissé en tête du box-office nord-américain pour sa sortie dans les salles ce week-end.

Le film, signé Pixar, réalise une bonne entrée malgré des critiques tièdes, en récoltant 68 millions de dollars de recettes, selon les chiffres provisoires de la société spécialisée Exhibitor Relations, publiés dimanche.

Le premier Cars, sorti en 2006, avait raflé quelque 461 millions de dollars au total.

La deuxième place du box-office est occupée par un autre nouveau film: Bad Teacher, 31 millions de dollars de recettes. Cette comédie narre les tentatives d’une enseignante déjantée (Cameron Diaz) pour tenter de séduire son collègue masculin (Justin Timberlake).

Green Lantern, l’ancien leader du box-office, tombe à la troisième place avec 18,3 millions de dollars, 89,3 millions depuis sa sortie. Le film de Martin Campbell raconte l’histoire d’un super-héros (Ryan Reynolds) choisi parmi les humains pour sauver l’univers.

Suit à la 4e place Super 8, un autre film de science-fiction, sur des adolescents témoins de phénomènes étranges, réalisé par J.J. Abrams et produit par Steven Spielberg, qui ramasse 12,1 millions de dollars (95,1 millions de dollars en trois semaines).

Les manchots de Mr. Popper's Penguins, avec Jim Carrey, arrivent à la cinquième place avec 10,3 millions de dollars (39,4 millions en deux semaines), suivis de X-Men: Première classe, qui engrange 6,6 millions de dollars (132,8 millions en quatre semaines).

Septième, la comédie The Hangover, Part II récolte 5,8 millions de dollars (243,9 millions en cinq semaines). Une autre comédie, Bridesmaids, sur une dispute entre deux femmes pour organiser le mariage de leur amie, ajoute 5,3 millions de dollars à son escarcelle, qui atteint 146,6 millions en sept semaines.

La neuvième place est occupée par dernier opus des aventures de Jack Sparrow/Johnny Depp dans Pirates of the Caribbean-On Stranger Tides, qui empoche 4,7 millions de dollars (229 millions en six semaines).

Le dernier Woody Allen, Midnight in Paris, perd une place pour se placer à la queue de ce top dix avec 4,4 millions de dollars de recettes (28,5 millions en cinq semaines).