Publié le 25 avr. 2012
ASSOCIATED PRESS

Le Hobbit de Peter Jackson commence à se dévoiler. Le réalisateur de la trilogie oscarisée Lord of the Rings a présenté un extrait de 10 minutes de son prochain film, mardi, à la conférence CinemaCon pour les propriétaires de cinéma.

The Hobbit: An Unexpected Journey
est tourné en Nouvelle-Zélande, et le réalisateur a choisi d’utiliser un plus grand nombre d’images par seconde que ce qui est la norme à Hollywood. Au cours d’une introduction sur vidéo, Jackson a expliqué que l’utilisation de 48 images par seconde produit une image plus claire.

Selon lui, cette méthode offre un «mouvement (qui) semble plus réel».
Les images étaient effectivement plus vives, et on avait presque l’impression de pouvoir toucher les acteurs, comme s’ils jouaient sur une scène, devant le public.

D’autres pionniers du numérique préconisent également des vitesses plus rapides. Le créateur d’Avatar, James Cameron, a ainsi promis de tourner la suite de sa mégaproduction à 48 ou 60 images par seconde.

Dans The Hobbit, l’acteur britannique Martin Freeman tient le rôle de Bilbo Baggins, le Hobbit qui trouve l’anneau maléfique au coeur des événements de la trilogie The Lord of the Rings.

Les images présentées mardi montraient Baggins, perdu dans la caverne de Gollum. L’interprétation, par Andy Serkis, de l’étrange créature obsédée par «son précieux», parlant de lui à la troisième personne, est tout aussi troublante que dans la trilogie.

Ian McKellen, qui reprend son rôle du mage Gandalf, convainc Bilbo de l’accompagner dans ses aventures. L’extrait montrait également Orlando Bloom, dans la peau de l’elfe Legolas.

The Hobbit: An Unexpected Journey
est le premier chapitre de l’adaptation en deux volets du classique de J.R.R. Tolkien. Il prendra l’affiche en décembre.

Les deux films sont tournés simultanément en 3D et la deuxième partie, The Hobbit: There and Back Again, sortira en salle en décembre 2013.

Le dernier volet de la trilogie The Lord of the Rings a remporté 11 oscars en 2003, dont ceux du meilleur film et de la meilleure réalisation.