Source ID:; App Source:

Cannes: Kristen Stewart vit le monde à l'envers

Kristen Stewart en compagnie du réalisateur Olivier Assayas.... (Photo: Reuters)

Agrandir

Kristen Stewart en compagnie du réalisateur Olivier Assayas.

Photo: Reuters

Jake Coyle
Associated Press
Cannes

Jouant l'assistante d'une actrice célèbre, Kristen Stewart a livré une performance inspirée de sa propre expérience, performance qui a été immédiatement saluée au cours du dernier jour du Festival de Cannes, vendredi.

Sils Maria, un film d'Olivier Assayas, a été présenté vendredi, révélant une nouvelle dimension de Stewart, qui joue dans cette production européenne aux côtés de Juliette Binoche. En tant qu'assistante toujours collée à son cellulaire d'une actrice reconnue à l'échelle internationale (Binoche), le personnage de Stewart est particulièrement ironique.

Lorsque les deux femmes arrivent devant un parterre de photographes, les paparazzi ignorent Stewart, qui se précipite pour ouvrir la porte à sa patronne. Tout au long du film, on trouve de nombreuses références à la vie de vedette de Stewart, y compris un clin d'oeil à Twilight, la saga fantastique dans laquelle elle occupait l'un des rôles principaux.

Pour Binoche, d'ailleurs, cette plongée décalée dans le monde de la célébrité a suscité plusieurs discussions entre l'actrice française et sa collègue américaine, plus habituée au «star system».

Les acteurs viennent souvent à Cannes pour présenter des versions plus ambiguës d'eux-mêmes sur le plan artistique. Robert Pattinson, qui donnait la réplique à Stewart dans Twilight, a également suscité de bons commentaires pour ses rôles dans The Rover, de David Michôd, et Maps to the Stars, de David Cronenberg.

Stewart, qui s'était déjà retrouvée en compétition à Cannes en 2012 pour Sur la route, ne se trouvait pas à la conférence de presse du film de M. Assayas, vendredi matin, mais devait défiler sur le tapis rouge lors de la première du film, en soirée. Ce long métrage vient clore les 11 jours de festivités du 7e art; la Palme d'or doit être remise samedi.

Les portraits d'actrices ont été nombreux cette année au festival. L'événement a débuté avec Nicole Kidman endossant le rôle de Grace Kelly dans Grace de Monaco, un mélodrame torpillé par la critique portant sur le mariage de Kelly avec un membre de la famille royale de la principauté. Dans Maps to the Stars, une satire d'Hollywood, Julianne Moore joue une actrice vieillissante, hystérique et désespérée à Los Angeles.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer