Même si on lui a souvent demandé de venir à Cannes au fil des ans, Marc-André Grondin a toujours affirmé qu'il se rendrait sur la Croisette seulement le jour où il pourrait accompagner un film. L'acteur, qui fait partie de la distribution du film de Stéphane Lafleur Tu dors Nicole, fait donc ses tout premiers pas sur la Croisette. «Rien ne me surprend, dit-il. Ça ressemble tellement à ce qu'on m'a raconté! Ce n'est vraiment pas pour moi. La première «affaire» que je vois en arrivant: Schwarzenegger. C'est freakant de voir comment les gens virent fous pour n'importe quelle célébrité ici, même la plus obscure. Je trouve ça très américain, très business. Venise, où j'ai eu la chance d'aller deux fois, a encore ce cachet plus authentique de festival. Ici, c'est ben du flash. Mais je suis content d'être là pour soutenir un film que j'aime.»

Mis à jour le 21 mai 2014
Marc-André Lussier LA PRESSE

Plongeon cannois pour Ryan Gosling

Ryan Gosling n'était pas venu à Cannes l'an dernier pour accompagner la présentation d'Only God Forgives (Nicolas Winding Refn), car il tournait alors Lost River, son tout premier long métrage à titre de réalisateur. Sélectionné dans la section Un certain regard, le film n'a pas fait l'unanimité. Lors de la première projection, destinée essentiellement aux journalistes, Lost River a même eu droit à des sifflets et des huées, mais aussi à quelques applaudissements. Selon des témoins, le film serait très référencé (le nom de David Lynch revient régulièrement). D'ailleurs, Gosling remercie trois cinéastes dans les crédits: Guillermo del Toro, Nicolas Winding Refn et Terrence Malick. Pas étonnant que ça divise...

Un remake anglo du Volcan par des Français et des Québécois

Parallèlement à la tenue du festival, il se brasse aussi de grosses affaires à Cannes. La mise sur pied d'un remake anglophone de la comédie française Le volcan (Eyjafjallajökull) a été annoncée. Fait particulier, ce remake sera le fruit d'une collaboration entre la société française Quad Films (L'arnacoeur, Intouchables) et la maison de production québécoise Caramel (Starbuck). Michael Dowse (It's All Gone Pete Tong, The F Word) réalisera cette nouvelle version d'une comédie dont les têtes d'affiche étaient Dany Boon et Valérie Bonneton. Le film original a déjà été acheté pour une distribution au Québec par Les Films Christal, mais aucune date de sortie n'est encore fixée.