Présenté en clôture du 23e festival de films francophones Cinemania, Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel, a obtenu le prix Mel Oppenheim, attribué au film favori des festivaliers.

Marc-André Lussier LA PRESSE

L'acteur argentin Nahuel Pérez Biscayart, révélé cette année grâce à 120 battements par minute de Robin Campillo, était à Montréal pour accompagner la projection en primeur nord-américaine de cette adaptation du roman de Pierre Lemaitre. Au revoir là-haut prendra l'affiche le 22 décembre au Québec.

Par ailleurs, signalons l'attribution du Prix Jeunesse Francophone TV5, décerné par sept diplômés d'universités et d'écoles de cinéma, à Petit paysan, un film d'Hubert Charuel.