Changement important dans la procédure des films candidats à l’Oscar du meilleur film international. L’Académie des Oscars fait passer la courte liste, l’équivalent des demi-finales, de 10 à 15 œuvres candidates.

Publié le 18 janv. 2021
André Duchesne
André Duchesne La Presse

Cela augmente substantiellement les chances de l’ensemble des films candidats à se retrouver sur cette liste qui, cette année, sera dévoilée le 9 février, en même temps que les candidats dans huit autres catégories.

Rappelons que le candidat du Canada pour l’Oscar du meilleur film international (autrefois nommé meilleur film dans une autre langue que l’anglais) est 14 jours 12 nuits de Jean-Philippe Duval d’après une idée originale et un scénario de Marie Vien.

Au départ, Téléfilm Canada avait retenu le long métrage Funny Boy de Deepa Mehta pour la candidature canadienne. Mais les dialogues en anglais dépassaient la limite autorisée du 50 %. Le tamoul et le cingalais sont aussi utilisés dans cette œuvre.

Pour le producteur de 14 jours 12 nuits, Antonello Cozzolino d’Attraction Image, le virage de l’Académie est une occasion de se réjouir. « On ne peut pas être contre la vertu. Passer de 10 à 15 films sur la courte liste donne une meilleure chance à tout le monde, dit-il en entrevue téléphonique. Cela permet à une plus grande diversité de films d’être éligibles. Chaque année, il y a tellement de bons longs métrages inscrits dans cette catégorie ! »

Comme 14 jours 12 nuits a commencé la campagne avec un mois de retard sur les autres concurrents, cet élargissement de ce qu’on appelle la « short list » dans le jargon des Oscars est plus que bienvenue.

« Nous sommes en train de le faire voir par des personnes influentes telles Jane Campion, Denis Villeneuve, Jean-Marc Vallée, poursuit M. Cozzolino. On essaie de faire le maximum avec les moyens et le temps à notre disposition. Tout le monde, Téléfilm, la SODEC, est derrière nous. Nous avons fait des entrevues avec des revues telles The Wrap, The Hollywood Reporter, etc. »

Selon un article de Variety récemment publié, l’Académie des Oscars a profité de l’actuelle pandémie pour apporter ce changement, réclamé de longue date, dans sa réglementation pour la courte liste. D’autres modifications plus techniques ont aussi été apportées, dont l’élimination de la sélection de trois films par un comité restreint.

Avec ces modifications, le bassin des membres votants de l’Académie a tendance à s’élargir aux quatre coins de la planète. Cela pourrait favoriser un film qui a moins de moyens financiers pour se faire valoir, poursuit-on dans l’article de Variety.

Cette année, 91 pays ont soumis un film dans la catégorie du meilleur film international, dont la Côte-d’Ivoire avec La nuit des rois de Philippe Lacôte, film où le Québec est en coproduction minoritaire, la France avec Deux de Filippo Meneghetti, le Danemark avec Another Round de Thomas Vinterberg pour ne nommer que ceux-là.

L’annonce des finalistes, toutes catégories confondues, du prochain gala des Oscars se fera le lundi 15 mars. Le gala, reporté de plus de deux mois cette année, aura lieu le dimanche 25 avril.

Mettant en vedette Anne Dorval et Leanna Chea, 14 jours 12 nuits raconte l’histoire d’une mère québécoise faisant un pèlerinage au Vietnam pour retrouver les racines de sa fille adoptive morte tragiquement dans un accident de voiture. Sa route croise celle de la mère biologique de l’enfant. Distribuée par Films Séville, l’œuvre peut être vue sur plusieurs plateformes et pourrait revenir en salles si elles sont rouvertes au moment de la campagne vers les Oscars.