D’abord avril 2018, ensuite février 2019, puis août 2019, pour passer à avril 2020 et enfin août 2020. Rarement la sortie d’un film a-t-elle été reportée autant de fois. The New Mutants, de Josh Boone, raconte l’histoire de cinq adolescents coincés dans un « hôpital » pour jeunes mutants. Le destin a fait en sorte qu’il prend l’affiche alors que nous n’avons jamais passé autant de temps à l’intérieur des quatre murs de notre maison.

Pascal LeBlanc Pascal LeBlanc
La Presse

« C’est vraiment merveilleux que malgré tout ce temps, les fans aient attendu. Ils ont montré beaucoup de soutien, même durant la pandémie. J’ai très hâte qu’ils voient le film », a mentionné l’actrice Maisie Williams – Arya dans Game of Thrones – lors d’une rencontre de presse qui a eu lieu, il y a une dizaine de jours, via la plateforme Zoom.

Dans The New Mutants, elle incarne Rahne Sinclair, mutante, connue sous le nom de Wolfsbane dans les bandes dessinées, qui peut se transformer en loup. À ses côtés, on retrouve quatre autres jeunes comédiens encore assez peu connus du public : Anya Taylor-Joy (Illyana Rasputin/Magik), Charlie Heaton (Sam Guthrie/Cannonball), Henry Zaga (Roberto da Costa/Sunspot) et Blu Hunt (Danielle Moonstar/Mirage). Ces cinq ados sont retenus contre leur gré dans un établissement soi-disant de santé, car leurs pouvoirs, qui se sont nouvellement manifestés, sont à l’origine de diverses catastrophes. La Dre Reyes (Alice Braga), unique figure d’autorité de cet endroit particulièrement glauque, promet qu’elle les laissera partir lorsqu’ils seront capables de se contrôler. Elle fait même miroiter qu’ils pourront grossir les rangs d’une certaine école pour jeunes surdoués et devenir des X-Men.

PHOTO CLAIRE FOLGER, FOURNIE PAR TWENTIETH CENTURY FOX

Le réalisateur Josh Boone, que l’on voit ici avec Anya Taylor-Joy et Charlie Heaton, est bien heureux que son film prenne enfin l’affiche sur grand écran. « Nous avons conçu le dernier acte pour qu’il soit vu sur un écran géant, ainsi que d’autres scènes plus intimes, alors j’espérais vraiment que le film soit présenté au cinéma. »

Car oui, à l’origine, The New Mutants faisait partie de l’univers X-Men, déjà composé d’une douzaine de films. Toutefois, les échecs critique et commercial de X-Men : Apocalypse et Dark Phoenix, ainsi que l’achat du studio 21st Century Fox par Disney, en mars 2019, ont eu un impact sur la production du troisième long métrage de Josh Boone. « Lorsque nous étions à l’étape de la scénarisation, nous espérions un budget deux fois plus important que celui que nous avons obtenu. Des éléments ont dû être retirés, comme la présence de Warlock, qui devait être incarné par Sacha Baron Cohen, et les liens avec les autres films [de l’univers X-Men]. D’une certaine façon, ça nous a libérés de plusieurs contraintes », raconte le cinéaste de 41 ans en entrevue avec La Presse.

Le film n’est peut-être pas aussi gros que je l’avais imaginé au départ, mais je trouve finalement que son format est parfait pour l’histoire qu’il raconte.

Josh Boone, réalisateur de The New Mutants

Même s’il devait être lié aux aventures de Wolverine, Storm et Professor X – des rumeurs voulaient que ces deux derniers soient ajoutés au film à la suite de son premier report –, les créateurs de The New Mutants ont toujours eu l’intention de proposer quelque chose de différent. « J’aime beaucoup les films de superhéros, mais la grande majorité met en vedette des adultes. Alors, nous voulions vraiment faire un film porté par des adolescents et à plus forte raison par des personnages féminins », précise Josh Boone. De plus, c’est le premier film du genre qui comprend des éléments « d’horreur ». « C’est un film d’épouvante qui devient un film de superhéros, souligne le réalisateur. Les personnages ne sont en aucun cas prêts à affronter des forces maléfiques, mais ils deviennent des héros, car ils n’ont pas le choix de trouver le courage nécessaire pour vaincre leur adversaire. »

La suite

L’achat de Fox par Disney a fait en sorte que les X-Men, les Fantastic Four et tous les personnages périphériques à ces deux groupes pourront désormais être intégrés à l’Univers cinématographique de Marvel (MCU). La pandémie a retardé la sortie des films et des séries des studios Marvel, alors il est difficile de savoir quand un premier mutant côtoiera les Avengers.

Josh Boone l’ignore aussi.

« Si [les studios Marvel] veulent de nous, nous serions enchantés, mais je ne m’y attends pas réellement. Je vois ce film comme la fin d’une époque, [celle des films X-Men produits par Fox], mais possiblement le début d’une époque dans laquelle ces personnages pourraient certainement passer à un autre univers. »

Critique

Un Breakfast Club de mutants

Pour qu’un film d’ado fonctionne, en huis clos par surcroît, il faut que la chimie opère entre les comédiens. Ça tombe bien, c’est la grande force de The New Mutants. Même s’ils sont tous un peu plus âgés que leur personnage, les acteurs sont crédibles dans leurs comportements et livrent leurs dialogues de manière juste et convaincante. L’évolution de la relation entre les personnages de Maisie Williams et de Blu Hunt est particulièrement réussie et touchante.

Josh Boone parvient à entretenir une ambiance inquiétante et sinistre, mais ne vous attendez pas à faire de crise d’anxiété ou à voir des litres de sang dégouliner. Il ne s’agit ni d’un thriller ni d’un film d’horreur. La musique aurait d’ailleurs pu être mise à contribution davantage pour accentuer le climat inquiétant. Esthétiquement, les décors et les effets spéciaux sont très satisfaisants. Nous sommes loin des scènes de combat à grand déploiement de la série X-Men, mais l’ampleur de l’action correspond bien aux ambitions du récit. Celui-ci est quelque peu simpliste, mais reste honnête et ne s’étire pas inutilement.

Comme dans bien des films mettant en vedette de jeunes personnages, on espère continuer de les voir grandir, car ces nouveaux mutants n’ont manifestement pas encore atteint leur plein potentiel.

Film de superhéros
The New Mutants
Josh Boone
Avec Maisie Williams, Anya Taylor-Joy, Blu Hunt
1 h 38
★★★

IMAGE FOURNIE PAR TWENTIETH CENTURY FOX

Affiche du film The New Mutants