La dernière année de vie d’un quadragénaire atteint d’un cancer fulgurant. Entre une mère qu’il trouve parfois envahissante, un médecin dont il met l’approche en doute au départ et les élèves de la classe de théâtre qu’il dirige, l’homme doit apprendre à apprivoiser son destin.

Publié le 3 déc. 2021
Marc-André Lussier
Marc-André Lussier La Presse

Reconnue aussi comme actrice (elle a obtenu le prix d’interprétation du Festival de Cannes en 2015 grâce à Mon roi, de Maïwenn), Emmanuelle Bercot a su mettre en valeur des facettes différentes du talent de Catherine Deneuve dans Elle s’en va et La tête haute, des films qu’elle a écrits et réalisés. De son vivant est aussi le troisième long métrage consécutif qu’elle tourne avec Benoît Magimel. Cette fois, la cinéaste plonge ses deux acteurs fétiches dans l’émotion pure, à la faveur d’un mélo très assumé. Et ça fonctionne.

Sans avoir recours à des effets faciles ou gratuits, Emmanuelle Bercot a su trouver la manière pour raconter une histoire qui tenait au départ en une idée sommaire : une mère, un fils, un cancer. La réalisatrice a en effet mis à contribution un médecin new-yorkais d’origine libanaise, qui joue ici son propre rôle. L’oncologue Gabriel Sara crève d’ailleurs l’écran grâce à son approche humaniste axée avant tout sur la bienveillance et l’appétit de la vie, même quand un patient s’apprête à mourir de son vivant.

Tourné à fleur de peau, parsemé de scènes magnifiques où des élèves en théâtre sont aussi mis à contribution, De son vivant se démarque principalement grâce aux interprétations de Catherine Deneuve et de Benoît Magimel, tous deux remarquables.

Même si le portrait dépeint dans ce drame pourrait difficilement être reproduit dans la vie (conditions idéales du personnel soignant, ressources financières apparemment illimitées, attention de tous les instants de toute une équipe médicale, cadre quasiment enchanteur), il reste que le sort de chaque individu face à une mort imminente suscite les mêmes questions. C’est principalement sur ce plan que De son vivant nous atteint droit au cœur.

En salle

Consultez l’horaire du film
De son vivant

Drame

De son vivant

Emmanuelle Bercot

Avec Benoît Magimel, Catherine Deneuve, Gabriel Sara

2 h

½