Après avoir vécu plusieurs années aux États-Unis, une neurochirurgienne hongroise réputée retourne s’installer à Budapest pour repartir à zéro en espérant retrouver le compatriote dont elle est tombée amoureuse lors d’un congrès tenu au New Jersey.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Six ans après The Wednesday Child, primé au festival de Karlovy Vary, ce deuxième long métrage de la réalisatrice Lili Horvát représente la Hongrie aux Oscars dans la catégorie du meilleur film international. Préparons-nous à rester ensemble pour une durée indéterminée est un drame sentimental dont le point de départ intrigue et fascine à la fois.

Le récit s’attarde en effet à décrire la crise existentielle d’une neurochirurgienne réputée, Marta, qui décide sur un coup de tête de rentrer à Budapest après avoir vécu aux États-Unis durant une vingtaine d’années. Est-ce le fait d’avoir franchi la quarantaine en constatant qu’aucune relation significative ne marque sa vie ? Peut-être. Mais il y a surtout le fait qu’il n’y a pas longtemps, lors d’une conférence internationale au New Jersey, elle a croisé le regard de son compatriote Janos (Viktor Bodo), éminent neurochirurgien, aussi auteur d’ouvrages faisant autorité.

Marta ne vit désormais que pour le rendez-vous outre-Atlantique qu’ils se sont fixés sans s’échanger d’adresses ou de numéros, tel jour, telle heure, du côté Pest du pont de la Liberté. Janos n’ayant pas honoré le rendez-vous, Marta doit maintenant tenter de faire la part des choses, ce à quoi tout le reste du récit se consacrera.

Lili Horvát brosse le portrait d’une femme pour qui le fonctionnement du cerveau n’a pratiquement pas de secrets, mais qui ne parvient pourtant pas à se comprendre elle-même sur le plan humain. Malgré un dernier acte un peu moins bien maîtrisé, dans la mesure où la cinéaste s’appuie alors sur des ressorts dramatiques moins étonnants, ce film au long titre vaut assurément le détour grâce à son approche sensible, et aussi grâce à la magnifique performance de Natasa Stork.

IMAGE FOURNIE PAR EYESTEELFILM

Préparons-nous à rester ensemble pour une durée indéterminée, de Lili Horvát.

Préparons-nous à rester ensemble pour une durée indéterminée est offert à la location sur les plateformes des cinémas Beaubien, du Musée, du Parc et Le Clap.

★★★½

Préparons-nous à rester ensemble pour une durée indéterminée. Drame de Lili Horvát. Avec Natasa Stork, Viktor Bodo, Benett Vilmanyi. 1 h 35.