Un jeune journaliste fraîchement sorti de l’université essaie de mettre la main sur une vidéo où on verrait le maire de Toronto Rob Ford fumer du crack alors que le personnel politique du maire tente d’endiguer les scandales qui s’accumulent.

Marie Tison Marie Tison
La Presse

On s’attendait à un film sur la quête journalistique qui a permis de divulguer l’existence d’une vidéo montrant le maire torontois Rob Ford en train de fumer du crack. Le film porte plutôt sur l’histoire d’un jeune journaliste contraint à la médiocrité et de jeunes assistants politiques un peu trop cyniques.

Le début est particulièrement déstabilisant : une discussion sans queue ni tête entre les assistants politiques, une scène qui ressemble à une mauvaise pièce de théâtre montée par des étudiants. Les dialogues manquent sérieusement de naturel.

Les choses s’améliorent toutefois par la suite. On finira même par comprendre tout le sens de la fameuse discussion.

Ben Platt est très crédible dans le rôle du jeune journaliste qui peine à faire sa marque. Damien Lewis, le visage couvert de prothèses, est plutôt caricatural dans le rôle de Rob Ford. Certains diront toutefois que Rob Ford était pratiquement une caricature et que Damien Lewis et ses maquilleurs se sont montrés très fidèles à la réalité.

Une fois qu’on accepte le véritable sujet du film (la lutte des milléniaux pour se trouver une place dans la vie et, accessoirement, l’émergence d’un nouveau type de politicien de droite) et un jeu manquant parfois de souplesse, on peut y trouver un certain intérêt.

IMAGE FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Run This Town

★★

Run This Town (v.f.: Régner sur la ville) Un drame de Ricky Tollman. Avec Ben Platt, Nina Dobrev, Mena Massoud et Damian Lewis. 99 minutes

Consultez l'horaire du film