Les enfants Willoughby en ont assez d’être ignorés et maltraités par leurs parents, absorbés par l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Tim, Jane et les jumeaux Barnaby A et B mettent au point un plan machiavélique pour se débarrasser du couple égocentrique, mais ils n’ont pas tout prévu !

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Le géant de la diffusion en continu Netflix a prouvé à la dernière remise des Oscars qu’il faut le prendre au sérieux dans le domaine de l’animation, ayant obtenu deux sélections sur cinq dans cette catégorie (I Lost My Body et Klaus). The Willoughbys, une production canadienne, devrait aussi faire bonne impression.

Inspirée du livre de Lois Lowry, la comédie issue du studio d’animation Bron, à Vancouver, s’avère à la fois drôle, irrévérencieuse et touchante. Elle est de surcroît très belle visuellement.

L’idée même de se débarrasser de ses parents, par des moyens plus loufoques les uns que les autres, peut déplaire à certains. Mais c’est fait de façon humoristique, dans des décors aux couleurs de l’arc-en-ciel. Les malheurs souhaités font davantage rire que grincer des dents. Sous la gouverne du réalisateur et coscénariste Kris Pearn (Cloudy with a Chance of Meatballs 2), l’action avance à un bon rythme et emprunte des voies insoupçonnées.

IMAGE FOURNIE PAR NETFLIX

The Willoughbys

Le narrateur (Ricky Gervais), un chat bleu omniprésent, décrit les faits tels qu’ils sont : la famille Willoughby est bizarre. Mère et Père (Jane Krakowski et Martin Short) n’ont que du dédain pour leurs quatre rejetons au nez pointu et aux cheveux de laine rouge. Après avoir organisé le départ de leurs parents indignes, les deux aînés, Tim (Will Forte) et Jane (Alessia Cara, qui interprète une très belle chanson à la fin), croient pouvoir profiter en toute impunité de leur statut d’orphelins et prendre soin des jumeaux. La gouvernante pleine de bonnes intentions (Maya Rudolph), qui rappelle Mary Poppins avec son parapluie, vient brouiller les cartes, tout comme l’impressionnante armée d’intervenants du service de protection de l’enfance.

Ceux qui aiment les histoires où les familles sont tissées serré devraient s’abstenir, avertit le félin d’entrée de jeu. Mieux vaut ne pas l’écouter. Malgré leur situation atypique, les quatre enfants font tout pour demeurer ensemble. Ils s’en sortent plus unis que jamais.

The Willoughbys est diffusé sur Netflix.

> Consultez le site de Netflix

★★★½

The Willoughbys (V. F.  : La famille Willoughby). Film d’animation de Kris Pearn. Avec les voix de Ricky Gervais, Alessia Cara, Maya Rudolph, Martin Short (en version originale anglaise). 1 h 37.