Trois jours après les obsèques de son mari, une Cap-Verdienne âgée de 55 ans arrive à Lisbonne et part sur les traces du défunt, dont la vie a été marquée par des épisodes plus obscurs…

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Pedro Costa a de fervents adeptes dans la frange pure et dure de la cinéphilie, particulièrement celle appréciant un cinéma austère, fabriqué sans aucun compromis. Lauréat l’an dernier du Léopard d’or au festival de Locarno, une manifestation reconnue justement pour célébrer des œuvres plus pointues, le plus récent long métrage du cinéaste portugais, aussi présenté au Festival du nouveau cinéma de Montréal, ravira ses admirateurs habituels, mais ne lui en gagnera pas vraiment de nouveaux.

La plus belle qualité de Vitalina Varela relève essentiellement de l’ordre esthétique. Fidèle à son style, Costa compose des images sombres, savamment étudiées et cadrées, dans lesquelles traversent néanmoins de sublimes traces de lumière. Avec de longs plans, souvent fixes, ce long métrage peut d’abord s’apprécier comme une succession de tableaux.

Sur le plan narratif, c’est autre chose. Mis à part une scène où la protagoniste s’entretient avec un curé, ce film est principalement une introspection au cours de laquelle la protagoniste s’interroge à propos d’un mari qui l’avait quittée sans explication il y a plusieurs années. Et qui vient de mourir.

L’approche est froide, distante, très cérébrale. Cela dit, la forte présence de la véritable Vitalina Varela, dont la vie a inspiré le cinéaste au point de lui consacrer ce film, est fascinante. Pedro Costa a bien su en saisir l’ampleur et filme de magnifique façon cette femme, à qui fut aussi attribué le prix d’interprétation féminine à Locarno.

IMAGE FOURNIE PAR ACÉPHALE

Vitalina Varela, un drame de Pedro Costa, avec Vitalina Varela, Ventura, Manuel Tavares Almeida

Vitalina Varela est offert à la location sur le site internet du Cinéma Moderne. Il est présenté en version originale avec des sous-titres français.

★★★

Vitalina Varela. Drame de Pedro Costa. Avec Vitalina Varela, Ventura, Manuel Tavares Almeida. 2 h 04.

> Consultez le site web du Cinéma Moderne