Un ouvrier taïwanais ayant quitté son pays natal dans les années 50 pour se faire une nouvelle vie en Amérique revient sur son passé. Il tente aujourd’hui d’atténuer les tensions avec sa fille, à qui il ne s’est jamais ouvert.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

S’étant jusqu’à maintenant illustré dans le domaine de l’humour grâce, notamment, aux séries Parks and Recreation et Master of None, Alan Yang change complètement de registre et offre un film éminemment personnel.

Pour sa première réalisation de long métrage, le cinéaste s’est inspiré de l’histoire de son propre père, qui a émigré aux États-Unis à l’adolescence après avoir grandi dans un contexte très modeste à Taïwan. Ce faisant, Alan Yang fait écho au décalage qui peut s’installer au sein d’une famille en une seule génération. Le récit est essentiellement construit autour des rapports tendus qu’entretiennent Angela, née en Amérique (Christine Ko), et son père, très taciturne.

Interprété par Tzi Ma, vu notamment dans Arrival, de Denis Villeneuve, cet homme, nommé Pin-Jui, porte en lui des traits culturels issus de son pays d’origine, où la pudeur émotionnelle est de mise, en plus d’être un taiseux naturel. En conséquence, Angela ne sait pratiquement rien de la vie de son père. La tension monte quand ce dernier revient d’un voyage à Taïwan, où il est allé enterrer sa mère sans même annoncer la nouvelle à ses proches.

Ponctué de nombreux retours en arrière, le film s’attarde à décrire l’enfance difficile de Pin-Jui auprès d’une femme très forte, qui l’a élevé seule après la mort prématurée de son mari, puis le départ vers l’Amérique en laissant derrière lui une amoureuse qu’il n’oubliera jamais.

Écrit avant que des films à succès comme Crazy Rich Asians et The Farewell évoquent enfin la réalité des communautés américano-asiatiques au cinéma, Tigertail affiche parfois certaines carences sur le plan de l’interprétation, mais évoque néanmoins avec délicatesse cette histoire d’immigration.

IMAGE FOURNIE PAR NETFLIX

Tigertail, un drame d’Alan Yang, avec Tzi Ma, Christine Ko, Joan Chen

Cette production originale de Netflix est offerte avec un choix de langues et de sous-titres.

★★★

Tigertail. Drame d’Alan Yang. Avec Tzi Ma, Christine Ko, Joan Chen. 1 h 31.

> Consultez le site web de Netflix