Dans une ville impitoyable où l’on peut conquérir le monde ou descendre aux enfers dans un claquement de doigts, ce film d’Onur Tukel constitue une autre version de ce qu’il est convenu d’appeler la loi du plus fort.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Le magicien Larry (Ronald Guttman) doit trouver une solution pour sauver son théâtre moribond. Il ressort alors son petit cahier de magie noire et fait disparaître/apparaître des gens au gré de ses fantaisies.

Très vite, il renoue avec le succès, mais il est sollicité par des gens cherchant à effacer de leur vie des individus qui les empêchent d’avancer. Cette comédie noire sans prétention, mais truffée de personnages plus singuliers les uns que les autres, est aussi un hommage aux New-Yorkais sans histoire qui, chaque jour, essaient de garder la tête hors de l’eau.

Salle J.A. de Sève ce soir (18 h 45) et le 23 juillet (14 h 40)