Max est parti se ressourcer seul, dans sa maison de vacances, mais sa bande d’amis débarque par surprise pour fêter son anniversaire… Il n’apprécie pas du tout cette idée, surtout qu’il ne les a pas vus depuis trois ans.

Olivia Lévy Olivia Lévy
La Presse

Après le succès du film Les petits mouchoirs (plus de 5,4 millions d’entrées dans l’Hexagone), le réalisateur Guillaume Canet aborde dans sa suite des thèmes qui lui sont chers : le sens de l’amitié, le couple, les priorités et la vie qui changent lorsqu’on a des enfants, les réussites et les échecs douloureux de chacun.

Cela, à travers l’histoire d’une bande d’amis qui débarque à l’improviste dans la sublime maison au bord de la mer de Max (François Cluzet). Dès le départ, l’atmosphère est lourde chez nos amis. Max est furieux.

Lui qui avait besoin de repos ne souhaite pas revoir ces vieux amis envahissants, avec qui il n’a peut-être plus tellement de points communs, si ce n’est des souvenirs.

IMAGE FOURNIE PAR LES PRODUCTIONS DU TRÉSOR

Nous finirons ensemble

Le problème avec Nous finirons ensemble, c’est qu’on ne s’attache pas à ces personnages, qui ne sont pas très sympathiques, voire des caricatures en ce qui concerne le couple homosexuel joué par Benoît Magimel et Mikaël Wattincourt.

Le film manque de rythme, oscille entre le drame et la comédie, et on se demande pourquoi toute cette bande d’amis tient tant à passer ses vacances ensemble, tellement ils n’ont pas l’air de s’apprécier. Une chose est sûre, on ne finira pas avec eux.

★★ Nous finirons ensemble. Drame de Guillaume Canet. Avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche. 2 h 15.

> Consultez l’horaire du film