L'histoire: Chef de choeur au quotidien, l'Islandaise Halla est une redoutable militante écologiste dans ses temps libres. Or, toute sa vie et ses convictions sont remises en question le jour où elle apprend que sa demande d'adoption a été acceptée.

ANDRÉ DUCHESNE LA PRESSE

Oscillant entre plusieurs genres et composé d'éléments épars, ce long métrage réunissait tous les ingrédients pour exploser au moindre dérapage. Mais au contraire, il possède un souffle, une puissance d'évocation hors du commun.

Que toutes les pièces de ce film se fondent littéralement les unes dans les autres pour nous raconter l'histoire d'Halla tient du miracle. Ou plutôt d'un brillant scénario pétri d'humanité et servi par une mise en scène inventive, quitte à s'écarter de la réalité.

Le cas le plus manifeste est l'emploi d'un orchestre frisant le burlesque et d'un trio de chanteuses ukrainiennes qui suivent Halla dans tous ses déplacements. Chacun verra ce qu'il veut dans ces personnages. Nous y avons perçu une habile représentation de la conscience, tantôt assurée, tantôt torturée, de l'héroïne.

La mise en scène plonge constamment Halla dans ses propres convictions de militante écologiste. Ainsi, lorsqu'elle fuit les autorités qui la poursuivent pour avoir saboté des lignes électriques, elle se cache dans la crevasse d'un glacier... en train de fondre!

Déjà très convaincante dans le rôle principal, Halldora Geirharosdottir campe aussi un second rôle, celui de la soeur jumelle d'Halla, Asa, ce qui permet de faire avancer l'histoire. Dire que le film repose sur les épaules de Mme Geirharosdottir tient de l'euphémisme.

Aux forces du scénario, de la mise en scène et de l'interprétation s'ajoutent une excellente direction photo, une coloration verdâtre à l'avenant, le maintien d'une tension constante et des paysages à couper le souffle.

La finale nous fait vivre un virage à 180 degrés dans la vie d'Halla, mais toujours avec la menace des changements climatiques en guise de décor. Et de témoin.

* * * *

Woman at War (V.F.: Une femme en guerre). Drame, thriller de Benedikt Erlingsson. Avec Halldora Geirharosdottir et Johann Siguroarson. 1h41.

> Consultez l'horaire du film

IMAGE FOURNIE PAR MAGNOLIA PICTURES

Woman at War (V.F.: Une femme en guerre), de Benedikt Erlingsson