Source ID:1dcd4217e81e3ff39cb3e0b2fbbffb37; App Source:StoryBuilder

Mary Queen of Scots: reines ennemies ***

Saoirse Ronan dans Mary Queen of Scots... (Photo fournie par Focus Features)

Agrandir

Saoirse Ronan dans Mary Queen of Scots

Photo fournie par Focus Features

L'histoire: Une rivalité se met en place entre les reines Marie Stuart et Élisabeth I dans leurs royaumes déchirés entre les catholiques et les protestants.

La figure tragique de Marie Stuart a inspiré les artistes, surtout après la biographie de Stephan Zweig publiée en 1935, mais moins que sa cousine Élisabeth I, qui aura eu le dessus sur elle.

Que dire de plus sur cette histoire maintes fois racontée? Pour sa première réalisation, Josie Rourke choisit de montrer deux femmes qui se ressemblent plus qu'elles ne sont opposées, dans leur exercice du pouvoir où elles sont exclusivement entourées d'hommes, et que les circonstances politiques rendront mortellement rivales. 

Ce que Rourke apporte de particulier, en prenant quelques libertés avec les faits historiques, est de montrer cette séparation des sexes dans les vies mêmes de ces reines, entourées d'une petite armée de femmes en privé, seules dans les délibérations entre puissants en public.

Rourke a aussi choisi d'imposer une distribution diversifiée, ce qu'on voit très peu dans les «films à costumes», et c'est rafraîchissant. Enfin, c'est une histoire de rivalité, et nous avons ici un formidable duel d'actrices, avec Saoirse Ronan en Marie Stuart et Margot Robbie en Élisabeth.

Mary Queen of Scots... (Photo fournie par Focus Features) - image 2.0

Agrandir

Mary Queen of Scots

Photo fournie par Focus Features

Malheureusement, malgré un regard neuf sur une période qui revient régulièrement au cinéma, le scénario semble hésiter entre le film biographique et l'angle de la relation trouble entre les deux femmes, avec des longueurs ou des raccourcis inévitables qui nuisent à l'intrigue.

Et ce qui déçoit un peu au bout du compte est de revenir à la même éternelle fascination qu'ont exercée ces reines, avec les clichés habituels: d'un côté, Marie, la femme passionnée, fertile, moins habile intellectuellement et plus belle, alors que de l'autre, on trouve Élisabeth, la reine vierge, sans mari, sans enfant, plus froide et calculatrice, et bien sûr jalouse de Marie.

C'est d'ailleurs l'incarnation la plus souffreteuse d'Élisabeth I qu'on a vue au cinéma (alors que Margot Robbie est une actrice pas mal puissante, comme on a pu le voir dans I, Tonya). Mais il y a assez de bonnes idées dans ce Mary Queen of Scots pour qu'on soit curieux des prochains films de Josie Rourke.

* * *

Mary Queen of Scots (V.F.: Marie, reine d'Écosse). Drame historique de Josie Rourke. Avec Saoirse Ronan, Margot Robbie. 2 h 04.

> Consultez l'horaire du film




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer