Source ID:3b3f027e-0485-4875-98aa-0fd9898b3dd0; App Source:alfamedia

Boy Erased: bien, mais un peu sage ***

Le jour où il annonce à ses parents qu'il a des tendances homosexuelles, un jeune homme, fils d'un pasteur dans une petite ville américaine, fait face à un ultimatum: soit il suit une thérapie de conversion, soit il quitte son patelin en renonçant à sa foi, complètement rejeté par sa famille.

Il est pratiquement impossible de dissocier Boy Erased de The Miseducation of Cameron Post, vu précédemment cette année. Comme quelque chose de l'air du temps. Deux choses les distinguent pourtant.

Le Jared du film de Joel Edgerton (incarné par Lucas Hedges) est un jeune homme déchiré dans sa chair et dans sa foi, contrairement à Cameron, la jeune fille du film de Desiree Akhavan. Il en résulte une dynamique fort différente.

En s'inspirant du récit autobiographique de Garrard Conley, qui a lui-même dû suivre dans sa jeunesse une thérapie de conversion visant à changer son orientation sexuelle, Joel Edgerton propose une vision qui tend à donner le bénéfice du doute à tous les personnages, y compris Jared lui-même.

Nourri aux valeurs ultraconservatrices et religieuses dès son plus jeune âge, le garçon vise la «normalité», ou du moins la conception qu'en a le milieu dans lequel il vit. Dans son esprit, ce concept exclut d'emblée toute tendance homosexuelle. D'où son déchirement.

Boy Erased... (Image fournie par Universal Pictures Canada) - image 2.0

Agrandir

Boy Erased

Image fournie par Universal Pictures Canada

À l'arrivée, la notion même de thérapie de conversion est dénoncée, notamment par une mère (Nicole Kidman) qui remet en question les méthodes utilisées, mais il aurait été intéressant de creuser davantage l'aspect psychologique - plutôt opaque - du personnage qu'incarne Lucas Hedges, un jeune acteur révélé grâce à Manchester by the Sea. La mise en scène est aussi un peu sage.

Signalons cependant la présence dans ce film de Théodore Pellerin, qui perce l'écran dans un rôle court, mais crucial, de même que celle de Xavier Dolan, convaincant dans le rôle d'un patient forcé à suivre la même thérapie.

* * *

Boy Erased (V.F.: Garçon effacé). Drame de Joel Edgerton. Avec Lucas Hedges, Nicole Kidman, Russell Crowe. 1 h 54.

> Consultez l'horaire du film




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer