À Paris, dans les années 30, Henri «Papillon» Charrière est condamné pour un meurtre qu'il a toujours nié. Il se retrouve dans l'île du Diable en Guyane, entouré de centaines d'autres prisonniers, où il fera la connaissance de Louis Dega. Les deux hommes font un pacte: Papillon le protège tout au long du périple et, en échange, Louis finance son évasion.

VÉRONIQUE LAUZON LA PRESSE

Le film Papillon, mettant en vedette Steve McQueen et Dustin Hoffman et réalisé par Franklin J. Schaffner, est devenu un classique du cinéma hollywoodien.

Quarante-cinq ans plus tard, le réalisateur Michael Noer a osé en faire un remake. Et même si cette deuxième mouture n'est pas une catastrophe, elle est loin d'être essentielle.

Là où le bât blesse particulièrement, c'est le peu d'innovation et d'originalité de ce remake. La réalisation - assez conservatrice - n'offre pas de point de vue différent sur cette histoire d'évasion.

Nous retrouvons l'univers noir - et où les éclaircis se font rares - de ces prisonniers envoyés en Amérique du Sud. Les conditions de vie sont horribles: violence, viols, travaux forcés si pénibles que plusieurs meurent d'épuisement, etc.

Le nouveau duo d'acteurs a eu l'intelligence de ne pas copier les rôles qu'avaient créés Steve McQueen et Dustin Hoffman, qui étaient éblouissants dans le film de 1973. 

Au contraire, Charlie Hunnam et Rami Malek donnent de nouvelles couleurs aux personnages et ils s'en sortent bien.

* * *

Papillon. Drame de Michael Noer. Avec Charlie Hunnam et Rami Malek. 2 h 13.

Consultez l'horaire du film

image fournie par Bleecker Street

Papillon